16 janvier 2018
Rencontre entre la Ville de Sorel-Tracy et le ministère des Transports
Un comité se penchera sur la faisabilité du pont et le prolongement de l’A30
Par: Julie Lambert

Luc Poirier écrit une lettre ouverte à propos du projet de pont entre Sorel-Tracy et Lanoraie. (Photo: archives)

Un comité sera formé pour étudier le prolongement de l’autoroute 30 et la possible construction d’un pont entre Sorel-Tracy et Lanoraie. Une rencontre aura lieu le 25 janvier entre la Ville de Sorel-Tracy et le ministère des Transports (MTQ) afin de se pencher sur ce dossier qui est sur la table depuis plus de 20 ans.

Le 8 janvier dernier, le maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin, a fait une sortie publique une seconde fois afin de demander au ministre des Transports, André Fortin, la mise en place d’un comité pour étudier la question de la mobilité et de la fluidité sur son territoire.

Plusieurs problématiques rendront encore plus difficile la situation de la fluidité et de la mobilité, soutient le maire, notamment les travaux de rénovations au pont-tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine et la congestion sur les autoroutes 20 et 10.

Les récentes suspensions des services du traversier Sorel-Tracy-Saint-Ignace-de-Loyola en raison de mauvaises conditions météorologiques ainsi que l’aménagement problématique du boulevard Fiset pèsent aussi dans la balance, se désole-t-il.

« On avait fait une première demande en décembre. Le pont, tout le monde le veut. Nous avons toutefois plusieurs autres dossiers, dont l’élargissement du boulevard Fiset et le complexe portuaire. Il faut se pencher sur la nouvelle réalité et regarder ce dossier globalement », croit le maire Péloquin.

La réponse du ministre n’a pas tardé puisqu’en soirée, la Ville de Sorel-Tracy était conviée à une rencontre avec le MTQ pour discuter de la situation sur le réseau routier de la région et évaluer ses besoins compte tenu des nombreux projets en cours.

La porte-parole du ministère des Transports, Josée Séguin, a confirmé au journal Les 2 Rives la tenue de cette rencontre qui abordera différentes problématiques soulevées au cours des dernières années par les représentants de la municipalité.

« Cette rencontre sera l’occasion d’aborder les préoccupations de mobilité de la Ville, dont celle du boulevard Fiset ainsi que sa demande par résolution de prolonger l’autoroute 30. Comme il le fait pour les demandes de ses partenaires, le ministère évalue le ou les besoins qui lui sont soulevés. Cette rencontre s’inscrit aussi dans cette démarche », a-t-elle mentionné.

À la recherche de solutions

Selon M. Péloquin, la rencontre du 25 janvier va enclencher le processus de réflexion sur l’ensemble des moyens à prendre pour améliorer la fluidité et la mobilité dans la région. Une étude approfondie pourra également être réalisée avec des experts de la Ville de Sorel-Tracy et du ministère.

« Sorel-Tracy veut participer à cette réflexion. Sorel-Tracy a fait sa job. On a fait des pressions. Comment peut-on maintenant améliorer les choses? Si on veut se développer, il faut voir comment mieux aménager tous ses secteurs. Sorel-Tracy voulait être entendue. Le ministère nous a proposé d’échanger et cela va se faire. On pourra exposer nos problématiques et trouver des solutions avec leurs spécialistes », se réjouit Serge Péloquin.

De son côté, le porte-parole du ministre André Fortin, Pascal D’Astous, a confirmé que M. Fortin ne participerait pas à la réflexion le 25 janvier, mais qu’il pendra connaissance des décisions et recommandations émises par le ministère à la suite des rencontres.

À lire aussi:

image