5 juin 2018
Un circuit gourmand voit le jour dans la MRC de Pierre-De Saurel
Par: Julie Lambert

Un circuit gourmand comptant 15 producteurs locaux comblera l'offre touristique cet été dans la région. (Photo : Julie Lambert)

La carte des entreprises qui sera distribuée à plusieurs endroits. (Photo: Julie Lambert)

Un nouveau circuit gourmand a été lancé le 5 juin dans la MRC de Pierre-De Saurel. Les citoyens pourront partir à la découverte d’une quinzaine de producteurs locaux sur le territoire et goûter leurs produits en profitant d’offres gourmandes.

La coordonnatrice au Plan de développement de la zone agricole (PDZA), Andréanne Bergeron, souligne que ce projet avait pour objectif de répondre à un désir du comité régional agricole. La nécessité d’avoir ce type d’activité dans la MRC de Pierre-De Saurel était ressortie après des consultations publiques pour l’élaboration du PDZA.

Le président du comité et maire de Sainte-Victoire-de-Sorel, Michel Aucoin, se réjouissait de cette opportunité pour les producteurs d’entrer en contact avec le public et de pouvoir faire connaître leurs produits.

« C’est une excellente façon de découvrir le territoire et de savourer des produits locaux. C’est une belle initiative de cohabitation entre le monde agricole et urbain. Cela encouragera aussi la consommation de produits locaux et favorisera l’agrotourisme », a-t-il mentionné lors du lancement du circuit.

Partout dans la grande région de Sorel-Tracy

On compte entre 30 et 35 producteurs locaux dans la région et 15 d’entre eux ont accepté d’embarquer dans l’aventure. Les gens pourront se procurer un passeport foodie qui contient des rabais et des informations sur les entreprises.

Il sera disponible dans les prochains jours auprès des producteurs participants, à l’Office du tourisme et en ligne dès le 8 juin au www.vireegourmande.ca. Une carte montrant les différentes entreprises sera aussi disponible et les gens pourront se procurer des produits comme des asperges, des fromages, de la viande de chevreau, du lapin, des œufs biologiques ou de la bière de micro-brasserie. Des portes ouvertes sont d’ailleurs prévues le 15 juillet avec les producteurs participants.

« Nous sommes un regroupement de plus de 25 producteurs. On a des produits qu’on peut vendre en ligne. Ce projet est au cœur des valeurs du marché urbain. Cela va nous donner une vitrine et créer de l’achalandage. Nous avons une belle richesse au niveau agroalimentaire, nous devons la mettre en valeur », s’est réjoui la directrice générale du Marché urbain, Brigitte Marcotte.

Une autre participante au projet, Véronique Beaudreault du Maraîcher du Village, était contente des actions entreprises afin de mettre de l’avant le travail et les produits des entreprises locales.

« C’est un pas dans la bonne direction. J’avais assisté aux consultations publiques et j’avais été déçue du taux de participation des citoyens. J’avais observé qu’il y avait encore du travail pour rétablir le lien entre les milieux agricole et urbain. J’avais peur que les consultations soient mises sur la tablette, mais on voit des actions concrètes arriver. Je suis fière que la MRC ait compris les enjeux de notre génération », conclut-elle.

Le projet a été réalisé en collaboration avec Le Garde-Manger du Québec et le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’ Alimentation du Québec ainsi que les producteurs locaux. Le projet a reçu une subvention de 15 000$ du fonds de développement des territoires.

image