28 janvier 2019
Un chemin ardu vers une place en séries pour les Rebelles
Par: Jean-Philippe Morin

Éric Messier se dit confiant de pouvoir renverser la vapeur et participer aux séries. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Les Rebelles du Cégep de Sorel-Tracy, avec leur fiche de 9-17-2-1 (21 points), se situent au 12e et dernier rang de la Ligue de hockey collégial en division 1. Avec sept matchs à jouer, ils ne sont toutefois qu’à quatre points d’une place en séries.

L’entraîneur-chef des Rebelles, Éric Messier, assure que ses joueurs savent ce qu’ils ont à faire pour gagner des rencontres d’ici la fin de la campagne, même si lors des sept derniers matchs, ils ont subi six défaites. Tout se joue dans les petits détails, souligne-t-il.

« Quand on regarde les stats, on n’est pas sensés être au 12e rang. On est deuxièmes dans la ligue avec 36 tirs en moyenne par partie. On est troisièmes avec le moins de tirs accordés par match. On a le troisième meilleur powerplay. L’affaire, c’est qu’on a trop échappé de matchs par un but », constate Éric Messier.

Un match à la fois

L’entraîneur se réjouit que l’intensité soit au rendez-vous malgré la mauvaise séquence de l’équipe. Il ne manque que de petites choses pour que les défaites se changent en victoires, croit-il.

« Le bout qui nous manque, c’est un killer goal. Le fameux but qui va nous faire prendre les devants et qu’on ne regardera plus en arrière ensuite. On est dedans tous les matchs, il n’y a pas de différence de quatre ou cinq buts. On joue simplement trop de hockey de rattrapage. Contre Saint-Laurent, on perdait 3-0, on a mis ça 3-3, puis on a perdu 5-3. Même chose contre Saint Lawrence; on perdait 3-0, on est revenus à 3-2, puis on a perdu 5-2. Il va falloir commencer nos matchs à 19 h 30, comme c’est indiqué sur le calendrier, pas 20 minutes plus tard », constate-t-il.

Le meilleur truc est de ne pas regarder le classement, ni ce que les autres équipes font, dit-il. « On y va un match à la fois, une fin de semaine à la fois. Il ne faut pas baisser les bras, il ne faut pas lâcher. Tant qu’il n’y a pas E (NDLR : éliminés) à côté de notre nom dans le classement, on va se donner une chance », conclut Éric Messier.

Les Rebelles ne l’auront pas facile puisqu’ils devront faire face à Saint-Hyacinthe, au premier rang du classement général, dans deux des trois prochaines rencontres, dont vendredi prochain à Saint-Hyacinthe. Le prochain match à domicile des Sorelois aura toutefois lieu le vendredi 8 février, à 19 h 30, contre Sainte-Foy. L’équipe maskoutaine rendra visite aux Rebelles le dimanche 10 février, à 16 h au Colisée Cardin.

image