10 octobre 2017
Un candidat comme conseiller s’engage à éliminer le bruit
Par: Deux Rives
Jocelyn Daneau a annoncé ses intentions politiques devant une vingtaine de personnes le 2 mai. |  © TC Média - Sarah-Eve Charland

Jocelyn Daneau a annoncé ses intentions politiques devant une vingtaine de personnes le 2 mai. | © TC Média - Sarah-Eve Charland

Le candidate au poste de conseiller dans le quartier Richelieu à Sorel-Tracy, Jocelyn Daneau, s’engage à éliminer les bruits incommodants s’il est élu.

Parmi ses engagements, on y retrouve « Favoriser une réglementation restreignant les bruits incommodants (ex. : tondeuse), les samedis, dimanche et les jours fériés à partir de 17 h. »

« Même en tant que retraité actif, il n’y a rien qui me tape plus sur les nerfs, que le bruit particulier même au lointain, d’une tondeuse à gazon le samedi soir à l’heure de l’apéro, en plein mois de juillet, lorsqu’il fait chaud, surtout lorsque la famille ou des amis sont à la maison, réunis sur le patio. En fait, même si j’aime la musique et la conversation, le silence me parle énormément », a-t-il décrit dans un communiqué.

Selon le candidat, le bruit est important dans le district de Richelieu en raison de l’autoroute 30 qui couvre la moitié de la superficie. La rivière Richelieu, où plusieurs bateaux circulent, longe aussi ce district.

À Sorel-Tracy, un règlement est déjà en vigueur, où les bruits de 50 décibels et plus sont proscrits après 20 h. Une tondeuse à gaz développe en moyenne, 90 décibels.

La ville d’Otterburn Park interdit l’usage des tondeuses le samedi et le dimanche après 17 h, tout comme les villes de Carignan et de Saint-Jean-sur-Richelieu. La ville de Saint-Lambert a depuis longtemps décrété que le dimanche serait une journée silencieuse à tout point de vue, tout comme la ville de Calgary en Alberta.

TC MEDIA

image