13 février 2018
Un camion accroche le viaduc de l’autoroute 30
Par: Jean-Philippe Morin

Le camion à benne basculante n'a pas passé sous le viaduc de l'autoroute 30, à la hauteur du boulevard Saint-Louis. (Photo: Pascal Cournoyer)

Le camion à benne basculante n'a pas passé sous le viaduc de l'autoroute 30, à la hauteur du boulevard Saint-Louis. (Photo: Pascal Cournoyer)

Le camion à benne basculante n'a pas passé sous le viaduc de l'autoroute 30, à la hauteur du boulevard Saint-Louis. (Photo: Pascal Cournoyer)

Le camion à benne basculante n'a pas passé sous le viaduc de l'autoroute 30, à la hauteur du boulevard Saint-Louis. (Photo: Pascal Cournoyer)

Un camion à benne basculante de l’entreprise Cournoyer Asphalte est resté coincé sous le viaduc de l’autoroute 30, à la hauteur du boulevard Saint-Louis, le mardi 13 février, vers 18h.

La porte-parole de la Sûreté du Québec (SQ), Ingrid Asselin, confirme que le conducteur a subi des blessures mineures et que l’ambulance était sur place par mesure préventive.

La SQ et le ministère des Transports du Québec (MTQ) ont procédé à la fermeture du boulevard Saint-Louis ainsi que de l’autoroute 30 ouest dans les deux voies.

Vers 21h30, l’autoroute 30 a été rouverte à la circulation, tandis que le boulevard Saint-Louis était accessible vers 22h30.

« Nous devions ramasser le Prestone qui s’était échappé ainsi que la neige qui était tombée de la benne avant d’ouvrir à la circulation », commente la porte-parole du MTQ, Josée Séguin.

Les dommages à la structure ne sont pas significatifs, ajoute-t-elle. Des inspecteurs du MTQ se sont rendus sur place le soir-même et le lendemain matin, entre 9h30 et 10h30, afin d’inspecter la structure en profondeur.

« Il a été confirmé à ce moment qu’il n’y a pas de dommages majeurs à part des égratignures et des éclats de béton. Il n’y a donc aucun danger pour circuler sur le boulevard ou l’autoroute », conclut Mme Séguin.

image