29 avril 2021
Un blitz de recrutement 100 % virtuel au CISSS de la Montérégie-Est
Par: Jean-Philippe Morin

L’Hôtel-Dieu de Sorel fait partie du CISSS de la Montérégie-Est, qui effectue un blitz d’embauches du 3 au 7 mai. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Pour une deuxième année consécutive, le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Est (CISSSME) tiendra son blitz de recrutement de façon 100 % virtuelle.

Publicité
Activer le son

Du 3 au 7 mai prochain, un événement en direct sera organisé chaque jour sur la page Facebook de l’organisation pour mettre en vedette un secteur d’emploi en particulier. Lors de chacun de ces événements, les participants auront notamment l’occasion d’entendre des professionnels de la santé parler de leur quotidien, de découvrir les différentes opportunités d’emploi et d’en apprendre plus sur les conditions de travail offertes.

Des plages horaires seront disponibles afin que les candidats intéressés puissent ensuite réserver une entrevue. Le 3 mai, les emplois en protection de la jeunesse seront mis de l’avant. Le 4 mai, ce sera au tour des emplois en soins infirmiers et soins d’assistance. Le 5 mai, les emplois en soutien administratif seront promus. Le 6 mai, il y aura les emplois pour les professionnels à l’horaire, puis la semaine se terminera le 7 mai avec les emplois généraux.

Le CISSSME étant en recrutement continu, les personnes intéressées peuvent aussi consulter la liste des emplois disponibles ou transmettre leur candidature spontanée en tout temps sur www.recrutementcisssme.com.

Rappelons que le CISSSME est un établissement public comptant 59 installations, dont trois hôpitaux, soit l’Hôpital Pierre-Boucher de Longueuil, l’Hôpital Honoré-Mercier de Saint-Hyacinthe et l’Hôtel-Dieu de Sorel. Le CISSSME dessert une population de plus de 530 000 personnes sur un territoire de 3485 km carrés en plus d’assurer, pour l’ensemble de la région sociosanitaire de la Montérégie, les services de protection de l’enfance et de la jeunesse et de la réadaptation pour les jeunes en difficulté d’adaptation. L’établissement emploie plus de 16 000 personnes et plus de 800 médecins travaillent dans ses installations.

image