16 avril 2020
Trois Maisons de jeunes de la région s’unissent
Par: Jean-Philippe Morin

Privées temporairement de leur lieu de rencontre, les Maisons de jeunes de Sorel La Place, L’Air du temps de Tracy et le Phare des jeunes de Sainte-Anne-de-Sorel, qui sont des membres du Regroupement des maisons des jeunes du Québec (RMJQ), se sont très vite mobilisées pour maintenir les liens avec les jeunes qui la fréquentent habituellement.

Publicité
Activer le son

Les trois Maisons de jeunes ont su faire preuve d’une grande ingéniosité pour repenser ses activités dans le cadre du confinement. Elles organisent des activités sur les différents réseaux sociaux : quizz, activités de groupe, discussion, recettes, etc.

Afin de les informer au mieux et de les encourager à respecter les consignes d’isolement, les MDJ partagent aux ados des outils de vulgarisation, répondent à leur questions ou organisent des groupes de discussions. Les activités de prévention ne se limitent pas à la COVID-19 puisque les ados continuent d’être confrontés à de nombreux enjeux, comme l’anxiété, la pression sociale, la cyberintimidation ou encore la consommation.

« Il est par ailleurs primordial que les mesures de distanciation sociale ne riment pas avec isolement social pour les jeunes. D’autant plus que le confinement peut faire ressortir des conflits. Le volet social des activités proposées en ligne par les MDJ est de fait très important pour les aider à garder le moral », peut-on lire dans un communiqué conjoint des trois maisons de jeunes de la région.

image