16 mai 2019
Trois candidats se disputent un poste de conseiller à Saint-Roch-de-Richelieu
Par: Jean-Philippe Morin

Chantal Brais Photo NathB

Dominique St-Laurent Photo gracieuseté

Dany Poirier Photo gracieuseté

Dany Poirier, Chantal Brais et Dominique St-Laurent sont les trois candidats en lice pour le poste de conseiller municipal dans le district 1, à Saint-Roch-de-Richelieu.

Ce poste a été laissé vacant à la suite de l’élection au poste de maire d’Alain Chapdelaine, qui était conseiller dans le district 1.

Dany Poirier a été conseiller municipal pendant 14 ans à Saint-Roch-de-Richelieu avant sa défaite aux mains de Guy Nadon, en novembre 2017, élu dans le district 6. Il est résident de la municipalité depuis 24 ans. Dans un communiqué de presse annonçant sa candidature en 2017, il disait vouloir continuer de travailler plusieurs dossiers, dont l’urbanisme et la voirie.

Chantal Brais est résidente de la côte St-Jean depuis 2002. Élue commissaire scolaire en 2008 pendant 10 ans, elle a notamment contribué à l’agrandissement de l’école Saint-Roch. Elle est directrice générale de l’Envolée, Centre d’action bénévole Sainte-Julie depuis cinq ans en plus de siéger sur plusieurs tables de concertation et comités. Elle souhaite se joindre à l’équipe en place afin de relever notamment des défis en matière de développement, sans négliger les dossiers sensibles qui touchent les citoyens de son secteur, écrit-elle dans un communiqué de presse pour annoncer sa candidature.

Dominique St-Laurent est infirmière clinicienne à Sorel-Tracy depuis 20 ans. Elle désire s’impliquer dans la municipalité où elle a grandi, offrir aux citoyens une disponibilité et une écoute afin de comprendre leurs besoins et prendre des décisions concernant les orientations, les priorités et le budget de la municipalité avec comme objectif d’offrir des services de qualité répondant aux intérêts de la communauté.

Le vote aura lieu le 9 juin prochain au 878, rue St-Pierre, à Saint-Roch-de-Richelieu, de 10 h à 20 h. Le vote par anticipation se déroulera une semaine plus tôt, le 2 juin, au même endroit, mais de midi à 20 h.

image