31 juillet 2015
Trois ans de prison pour une introduction par effraction
Par: Sarah-Eve Charland
Jezabella Roy-Renaud s’est introduit par effraction dans le but de voler le résident en juin 2014. | TC Média – Stéphanie MacFarlane

Jezabella Roy-Renaud s’est introduit par effraction dans le but de voler le résident en juin 2014. | TC Média – Stéphanie MacFarlane

Accusée d’introduction par effraction et de voies de fait, Jezabella Roy-Renaud a plaidé coupable à tous les chefs d’accusation qui pesaient contre elle récemment au palais de justice de Sorel-Tracy écopant du même coup une peine de trois ans de pénitencier.

Elle a plaidé coupable pour les accusations de voies de fait armées, vol qualifié, introduction par effraction, bris de probation et possession de drogue.

Les événements se sont déroulés en juin 2014 sur la rue Bonin à Saint-Joseph-de-Sorel. Les complices se seraient introduits dans la résidence afin de voler le portefeuille de la victime. Une altercation s’en est suivie blessant ainsi les personnes impliquées.

La Sûreté du Québec avait pu procéder à l’arrestation des coaccusés grâce à des informations du public.

Elle a reçu une peine de 39 mois. Elle a déjà purgé trois mois en détention provisoire. Il lui reste donc 36 mois à purger en prison. Il s’agit d’une suggestion commune entre la défense et la Couronne.

Son complice, Alexandre Bouchard-Foster avait également plaidé coupable le 5 septembre 2014. Il avait reçu une peine de trois ans de prison.

image