20 mai 2016
Trafic de cocaïne : sept accusés remis en liberté
Par: Julie Lambert
Un réseau de trafiquants de cocaïne a été démantelé le 19 mai à Sorel-Tracy. | Photo: TC Média - Archives

Un réseau de trafiquants de cocaïne a été démantelé le 19 mai à Sorel-Tracy. | Photo: TC Média - Archives

Les cinq hommes et deux femmes qui ont été arrêtés lors du démantèlement d’un réseau de trafic de cocaïne, le 19 mai dernier, ont comparu puis ont immédiatement été libérés au palais de justice de Sorel-Tracy ce matin.

Publicité
Activer le son

Quatorze perquisitions ont été effectuées dans huit résidences de Sorel-Tracy, situées sur les rues Charles-Gill, du Collège, Albert, Ramezay, Sainte-Anne, Prouville, Filiatrault et sur la route Marie-Victorin ainsi que dans six véhicules.

Au total, les policiers ont saisi plus de 7600$ en argent, environ 100 grammes de cannabis, plus de 11 grammes de cocaïne, plus d’une dizaine de cellulaires, six véhicules et des objets servant au trafic de stupéfiants.

L’opération, initiée grâce à des informations du public, a mené à l’arrestation de huit personnes, dont une qui a été relâchée immédiatement sous une sommation à comparaître.

André Carignan (55 ans), Keven Dumas-Blanchette (24 ans), Keven Beaudry (30 ans), Dave Simoneau-Cournoyer (29 ans), Caroline Cyr (46 ans) et Annie Baron (37 ans) font face à deux chefs d’accusation : trafic de stupéfiants et complot en vue de faire du trafic de cocaïne. Dave Simard (31 ans) comparaissait seulement sous le premier chef d’accusation.

En raison de la présence de plusieurs proches, la salle était comble lorsque chacun des accusés, parfois deux en même temps, ont plaidé non coupable devant le juge.

Ils ont tous été libérés sous de multiples conditions, comme de ne pas entrer en contact avec les autres accusés, de respecter un couvre-feu de 22h à 7h, de se tenir loin de personnes consommant ou faisant le trafic de stupéfiants, de ne pas consommer de l’alcool ou de posséder d’armes à feu.

Les sept accusés reviendront devant la cour pour la suite des procédures le 18 juillet prochain.

Selon la porte-parole de la Sûreté du Québec, Ingrid Asselin, l’enquête n’étant pas terminée, il pourrait y avoir de nouvelles arrestations et le dépôt d’autres accusations à mesure que le dossier évoluera.

À lire aussi:

Un important réseau de trafic de cocaïne démantelé à Sorel-Tracy

image