1 février 2018
Saint-Ours
Tous les bâtiments municipaux munis de défibrillateurs d’ici trois ans
Par: Julie Lambert

Un premier défibrillateur sera installé au Centre des loisirs de Saint-Ours cette année. (Photo : Archives)

La Ville de Saint-Ours a un plan pour munir tous ses édifices municipaux d’un défibrillateur d’ici trois ans. Un premier d’entre eux sera installé au Centre des loisirs Richard-Gosselin dans le but de prévenir des incidents malheureux.

Publicité
Activer le son

Le conseil municipal a adopté une résolution pour acheter un défibrillateur lors de sa dernière assemblée publique le 15 janvier. Selon le maire de Saint-Ours, Sylvain Dupuis, c’est un premier pas pour rendre plus sécuritaires ses espaces publics.

« Une Ville, cela ne sert pas juste à faire des rues, mais aussi à assurer la sécurité de ses citoyens. On a un seul défibrillateur actuellement dans notre camion de pompier. Comme on le sait, chaque minute compte lors d’une crise cardiaque et ces appareils sont faciles à utiliser. On ne sait jamais; quelqu’un pourrait jouer au hockey et être victime d’une crise cardiaque. Si un seul des défibrillateurs sauve une vie, cela aura valu le coup », pense-t-il.

L’investissement total, qui compte l’installation et l’achat de l’appareil, s’élève à environ 2000$ par défibrillateur. Le Centre des loisirs Richard-Gosselin ne sera pas le seul à en avoir un entre ses murs puisque la Ville compte se munir d’autres appareils dans les endroits avec beaucoup d’achalandage, comme la salle communautaire, la bibliothèque et la Maison de la culture André-Melançon.

« On veut en installer un par an. Cela pourrait être plus rapide si nous avons des surplus budgétaires que nous pourrions utiliser pour terminer notre projet plus rapidement », conclut le maire Dupuis.

Plus de détails à venir

image