16 janvier 2020
Récipiendaire d’une bourse de la Fondation Jeunesses Musicales du Canada
Tommy Dupuis ira faire un stage de guitare classique en Allemagne
Par: Katy Desrosiers

Tommy Dupuis étudie présentement en musique à l’Université de Sherbrooke. Photo gracieuseté

Tommy Dupuis est tombé en amour avec la guitare classique il y a trois ans. Photo gracieuseté

Tommy Dupuis a remporté une bourse de 3000 $ de la Fondation Jeunesses Musicales du Canada. Elle permettra au guitariste classique, originaire de Saint-David, de réaliser cet été un stage lors du Koblenz International Guitar Festival & Academy en Allemagne.

Publicité
Activer le son

L’étudiant en musique de l’Université de Sherbrooke a remporté l’an dernier une troisième place au Concours de musique du Canada, ce qui lui a permis d’être admissible pour une bourse de la Fondation Jeunesses Musicales du Canada.

Pour appliquer, il a dû remettre un dossier complet de candidature, incluant un enregistrement en studio d’une pièce et la présentation d’un projet qui lui tenait à cœur.

« Souvent, ce qui arrive dans ces applications de bourses, ceux qui n’ont pas de projet disent qu’ils ont besoin de la bourse pour continuer leurs études. J’ai plutôt proposé un projet, qui est le plus gros stage qu’on puisse faire en guitare classique. Le projet que j’ai déposé se démarquait pas mal », soutient le musicien.

Ainsi, pendant un peu plus d’une semaine à la fin du mois de mai, il participera à des classes de maîtres avec certains des plus grands guitaristes classiques. Il pourra aussi assister à des concerts et rencontrer des luthiers qui présentent leurs produits.

Également, son inscription lui permet de participer au volet concours. Même s’il fonde peu d’espoir sur une place en finale, Tommy Dupuis est content de pouvoir participer.

« De ce que je vois sur le site et de ce que les organisateurs m’ont dit, il va y avoir un peu moins de 70 personnes qui font le stage. En deuxième ronde, ils prennent 20 personnes. Ils en prennent quand même gros, mais c’est un concours de guitare classique en Europe et les meilleurs sont là. Je n’ai aucune idée à quoi m’attendre. Bien honnêtement, participer, pour l’expérience, c’est vraiment pour ça que j’y vais », affirme-t-il.

Le guitariste devra donc préparer 10 minutes de répertoire pour la première ronde, 20 minutes pour la deuxième ronde et 30 minutes pour la finale, au cas où il serait sélectionné. Ces trois blocs ne doivent pas avoir de pièces qui se répètent.

Tommy Dupuis explique aussi que cette expérience de concours et de festival sera différente de ce qu’il a vécu auparavant, puisque les participants ont tous la guitare classique comme instrument. Dans les autres concours auxquels il a participé, il était entouré d’une majorité de pianistes et de violonistes.

Une carrière en musique envisagée

« Je souhaite pouvoir faire carrière avec la guitare classique et ce genre de stage là, ça fait partie des choses qui pourraient m’amener à faire ça. […] Si je joue vraiment bien, peut-être que certains participants de mon âge, qui viennent du Canada, auraient envie de jouer avec moi », explique-t-il.

Il est aussi impatient de recevoir des commentaires et conseils des plus grands guitaristes classiques.

Lorsqu’il aura terminé ses études en musique, plusieurs portes pourront s’ouvrir à lui. Le jeune homme pourrait être enseigner la musique, travailler avec des studios d’enregistrement et jouer dans des ensembles avec d’autres guitaristes ou musiciens. Cependant, l’objectif qu’il s’est fixé est autre.

« Mon but ultime, ce serait de jouer avec un orchestre. Par contre, il n’y a pas de guitare classique dans un orchestre symphonique, mais il y a la possibilité de jouer en tant que soliste avec l’orchestre », avoue-t-il.

Ainsi, il pourrait enchaîner les contrats avec plusieurs orchestres de partout en province.

Pour l’instant, le jeune musicien poursuit ses études en musique et compte participer à plusieurs concours de musique au Canada à partir d’avril.

image