11 août 2015
Thomas Mulcair fait un saut à Sorel-Tracy
Par: Sarah-Eve Charland
Le chef du NPD, Thomas Mulcair, a fait un court arrêt à Sorel-Tracy le 11 août pour soutenir son candidat dans Bécancour-Nicolet-Saurel, Nicolas Tabah. | TC Média - Sarah-Eve Charland

Le chef du NPD, Thomas Mulcair, a fait un court arrêt à Sorel-Tracy le 11 août pour soutenir son candidat dans Bécancour-Nicolet-Saurel, Nicolas Tabah. | TC Média - Sarah-Eve Charland

Le chef du NPD, Thomas Mulcair, en compagnie du candidat dans Bécancour-Nicolet-Saurel. | TC Média - Sarah-Eve Charland

Le chef du NPD, Thomas Mulcair, en compagnie du candidat dans Bécancour-Nicolet-Saurel. | TC Média - Sarah-Eve Charland

Le candidat aspirant au poste de député dans le comté de Bécancour-Nicolet-Saurel, Nicolas Tabah, a reçu de la grande visite le 11 août lorsque le chef du Nouveau Parti démocratique (NPD), Thomas Mulcair, a fait un court arrêt à Sorel-Tracy pour saluer une centaine de partisans.

Alors que l’événement était prévu depuis un mois, tout a été chamboulé au moment du déclenchement des élections fédérales. Le chef a tout de même tenu sa promesse en dînant pendant près d’une demi-heure au restaurant Le Fougasse.

Il n’a toutefois pas accordé une entrevue aux journalistes qui n’ont pu assister ni au discours de M. Tabah, ni à celui de M. Mulcair puisque la salle de réception était accessible exclusivement aux partisans.

Peu avant le dîner, le chef du Parti est arrivé par le traversier en provenance de Saint-Ignace-de-Loyola. Il a même pu le manœuvrer pendant quelques instants.

« Le fait qu’il ait accepté de s’arrêter chez nous démontre l’importance qu’a la région pour le NPD. Ça prouve qu’il veut m’appuyer et appuyer la région », a affirmé M. Tabah en entrevue quelques minutes après le dîner.

« On est présent dans les circonscriptions qui n’ont pas élu le NPD en 2011. On mène une opération à grande échelle pour rassembler les forces progressistes », a ajouté le député de Trois-Rivières, Robert Aubin, aussi présent à l’événeme

Parler aux hommes d’affaires

L’événement avait pour objectif, entre autres, de discuter avec les hommes d’affaires de la région. M. Tabah compte mettre l’économie au sommet de ses priorités.

« Le plan du NPD est pour la relance de l’économie. J’ai des amis qui ont démarré des entreprises à l’extérieur alors qu’on aurait très bien pu les développer à Sorel. Le NPD s’est engagé à aider les PME et à bonifier l’aide à la création d’emploi », a souligné M. Tabah.

Il souhaite, entre autres, réduire le taux d’imposition de 11% à 9% pour les PME, ramener le crédit à l’embauche et le bonifier. Près de 80% des emplois proviennent des PME, mentionne M. Aubin.

En campagne électorale depuis une semaine, M. Tabah compte continuer sur sa lancée. Il souhaite prendre le pouls de la population. « On va travailler d’arrache-pied pendant toute la campagne électorale. »

image