21 juillet 2016
Théroux voit d’un bon œil l’acquisition d’InterBox par EOTTM
Par: Jean-Philippe Morin
David Théroux reste sur le qui-vive puisqu’il ne connaît pas la date de son prochain combat. | Photo: TC Média - Pascal Cournoyer

David Théroux reste sur le qui-vive puisqu’il ne connaît pas la date de son prochain combat. | Photo: TC Média - Pascal Cournoyer

Le monde de la boxe québécoise a été secoué le 20 juillet en raison de l’acquisition majeure du groupe Eye of the Tiger Management (EOTTM), qui devient propriétaire d’InterBox. David Théroux, qui fait partie des trois boxeurs d’InterBox se joignant aux 10 boxeurs d’EOTTM avec Junior Ulysse et Jean Pascal, voit d’un bon œil cette nouvelle opportunité.

« Ça ne change pas beaucoup de choses pour moi, mais en même temps, ça change plusieurs choses. Je continue de m’entraîner à la même place, mais je sens que j’aurai plus d’opportunités de me battre et de me faire valoir dans des galas », explique-t-il.

Malgré tout, il se dit heureux de la fréquence des combats depuis le début de l’année, lui qui s’est battu en janvier, en mars et en mai. Mais les deux derniers mois ont été frustrants, admet-il. « Il y a eu beaucoup de revirements de situation », souligne-t-il. Le boxeur de 22 ans fait notamment référence au fait qu’il ait été retiré de la carte du 29 juillet, à Québec.

« Il y avait aussi peut-être une chance que je me batte à New York, ça n’a pas marché. En Europe non plus, ça n’a pas marché. Je continue quand même à m’entraîner très fort et je suis prêt à tout. »

Jo Jo Dan refuse le combat

Le 14 juillet dernier, Stéphan Larouche a suscité l’intérêt de plusieurs amateurs de boxe en lançant, sur son compte Twitter, un défi au boxeur roumain Jo Jo Dan pour qu’il affronte David Théroux. Le Sorelois a confirmé au Journal que ce coup d’éclat était bien plus qu’un coup de publicité.

« On voulait vraiment ce combat, mais il a refusé. Je commençais à m’entraîner comme si j’allais affronter un gaucher. Ce n’était pas du tout un coup de tête, même si on était conscient que ça allait créer une petite bombe », explique le pugiliste.

Le boxeur québécois Sébastien Bouchard a aussi refusé de se battre contre Théroux le 29 juillet prochain, au Centre Vidéotron.

Un combat à Sorel-Tracy cet automne

David Théroux a aussi confirmé qu’un combat est prévu vers le mois de novembre, au Colisée Cardin de Sorel-Tracy.

D’ici là, il pourrait prendre des vacances si l’occasion de se battre ne vient pas dans les prochaines semaines.

« Ça fait deux mois que je m’entraîne comme si je boxais demain matin. Il faut peut-être que je prenne un peu de vacances, même si ça ne me tente pas vraiment. En ce moment, je suis constamment sur le qui-vive pour savoir si je pourrai me battre », conclut celui qu’on surnomme « les mains d’acier ».

image