13 mars 2017
Sylvain Rochon sort fier du congrès de circonscription
Par: Deux Rives
Quelque 50 membres étaient présents au congrès. | Photo: Gracieuseté

Quelque 50 membres étaient présents au congrès. | Photo: Gracieuseté

Les membres du Parti québécois de Richelieu se sont réunis en congrès, le 12 mars, afin de se prononcer des enjeux régionaux tels que la décentralisation des services en vue du congrès national de septembre.

Ils ont abordé des discussions portées sur la souveraineté, l’économie, la santé, l’éducation et l’environnement.

Un total de 27 propositions ont été adoptées. Parmi celles-ci, celles qui seront considérées prioritaires par les délégués du Parti québécois de Richelieu seront amenées sur le parquet des congrès régionaux.

Selon Sylvain Rochon, plusieurs d’entre elles ont visé à reconnaître et à encourager la participation citoyenne à renverser la centralisation pour ramener les décisions aux villes, aux villages et la MRC pour favoriser les services de proximité.

Ce qu’il retient de ce congrès local, c’est que la population soreloise s’inquiète de voir des spécialités quitter l’Hôtel-Dieu de Sorel vers d’autres centres hospitaliers et de constater le refus du gouvernement d’acquérir de l’équipement.

Avant d’apercevoir des résultats concrets de ces rencontres, ces propositions d’amendements doivent traverser plusieurs paliers décisionnels locaux, régionaux et finalement nationaux.

« Les militants et les militantes de ce parti bâtissent le programme, fait savoir M. Rochon. Il est teinté de leurs préoccupations, de leurs rêves et de leurs ambitions […]. Ce que j’ai senti au congrès de Richelieu, c’est une impatience des Québécois à voir leur Québec à nouveau confiant. Ils ont hâte », conclut-il.

René Grenier a été élu président du nouvel exécutif.

Les congrès locaux auront lieu dans les 125 circonscriptions du Parti québécois.

image