9 mars 2017
Sylvain Rochon à la défense des journaux locaux
Par: Sarah-Eve Charland
Le député de Richelieu, Sylvain Rochon. | TC Média - Archives

Le député de Richelieu, Sylvain Rochon. | TC Média - Archives

Le député de Richelieu, Sylvain Rochon, dénonce le projet de loi 122 qui pourraient nuire aux journaux locaux, croit-il.

Selon le projet de loi 122, les municipalités ne seraient plus obligées de publier les avis publics dans les journaux locaux.

« Au moment où les médias écrits traversent une période très difficile en raison des changements technologiques, Martin Coiteux en ajoute et leur enlève une source de revenus importante : les avis publics des municipalités. C’est inadmissible, d’autant plus que cela prive les citoyens d’une source d’information fiable et accessible », déplore le député.

Le Parti québécois a d’ailleurs demandé au gouvernement de retirer du projet de loi 122, qui est présentement à l’étude, la possibilité pour les municipalités de cesser la publication des avis publics dans les journaux locaux.

« Les médias écrits sont encore ceux qui rejoignent le plus grand nombre de citoyens, particulièrement en région et en milieu rural. À l’avenir, les citoyens vont devoir chercher eux-mêmes l’information sur les sites Internet des municipalités. Les avis publics municipaux vont devenir des ʺavis de rechercheʺ pour les citoyen », poursuit-il.

De plus, il ajoute que les avis publics représentent une source de revenus considérable pour les médias locaux. « Par cette seule décision, le gouvernement libéral compromet financièrement le maintien d’un nombre considérable de salles de presse régionales. »

image