7 octobre 2020
Sylvain Guimond vante les différences dans son 10e livre
Par: Jean-Philippe Morin

Le docteur en psychologie du sport, ostéopathe et éducateur physique Sylvain Guimond s’est penché, dans son 10e livre, sur cet aspect de la vie qui déchire tant les être humains : les différences. Photo tirée de Facebook

La puissance de nos différences est le 10e ouvrage de Sylvain Guimond. Photo gracieuseté

La couleur de peau, la religion, la culture, le sexe et plusieurs autres facteurs entrent en ligne de compte lorsqu’on parle de différences. Le Sorelois Sylvain Guimond s’est penché, dans son 10e livre, sur cet aspect de la vie qui déchire tant les être humains.

Publicité
Activer le son

Dans La puissance de nos différences, le docteur en psychologie du sport, ostéopathe et éducateur physique se dit persuadé que les différences d’opinions, l’intolérance et le non-respect de l’autre nous tirent vers le bas.

« Notre ADN varie de moins d’un demi de 0,0001 %. Quand on regarde l’être humain de l’intérieur, on ne voit pas de différence. Elle n’est perceptible que de l’extérieur. On fait un gros plat de bien des choses, comme la couleur de la peau, mais nous sommes pratiquement identiques aux autres humains », relativise-t-il.

Ce livre sur les différences est une forme de continuité avec ses trois plus récents ouvrages portant sur le TDAH, l’anxiété et la psychothérapie.

« Pourquoi n’apprécie-t-on pas nos différences au lieu de les laisser nous séparer? Pourquoi elles ne nous rassemblent pas plutôt? Les différences, c’est ce qui nous rend beaux, tous ensemble! C’est ce que j’essaie de déterminer dans le livre », explique M. Guimond.

Le Sorelois a effectué son doctorat en psychologie du sport à San Diego. Il y a rencontré Dre Cristina Versari Ph.D. qui, pendant 16 ans, a effectué des tests de personnalité des joueurs de la National Basketball Association (NBA).

« Elle a prouvé que les équipes qui gagnaient étaient les équipes bâties avec le plus de personnalités variées parmi les joueurs. Quand je suis arrivé avec les Canadiens de Montréal, on a fait des tests de personnalité avec tous les joueurs. L’organisation a été chercher certains joueurs qui n’avaient pas la même personnalité que les autres. L’équipe a été plus variée et on est passés du 28e rang au premier rang cette année-là. Je ne dis pas que c’est tout à cause de ça, mais ça aide. Dans une entreprise, c’est la même chose », image-t-il.

Plusieurs types de différences

Sylvain Guimond a vu un intérêt pour le sujet au fil des dernières années. « J’ai écrit ce livre parce que dans mes conférences, c’est un des sujets les plus demandés. Ça pique beaucoup la curiosité des gens et j’ai voulu tenter de démystifier notre comportement face à ces différences », aborde-t-il.

Ainsi, le livre est divisé en six chapitres : les différences individuelles, générationnelles, sexuelles, de culte (religieuses), culturelles et universelles.

« J’y aborde entre autres l’importance de respecter les différences de l’autre, puisque ce qui cause les conflits, ce ne sont pas nos différences, mais nos croyances. Et l’inverse de la tolérance, c’est l’indifférence. À partir de là, il n’y a plus rien qui fonctionne, c’est le contraire de l’amour », philosophe-t-il.

La préface du livre a été signé par Chantal Lacroix. L’animatrice s’y connaît en différences, relate Sylvain Guimond. « C’est une amie depuis longtemps qui aide plein de monde de plein de milieux sans jamais porter de jugement. Elle-même a une différence physique avec un problème de pigmentation de la peau. Elle a dû accepter cette différence qui est rendue visuelle. En plus, elle a adopté une fille vietnamienne. Tout ça mis ensemble, ça fait d’elle une personne qui connaît les différences. Elle est connue, mais elle est restée près des gens, toujours prête à les aider. Je suis honoré qu’elle ait accepté de signer ma préface », conclut le Sorelois.

Le livre est disponible au coût de 19,95 $ aux Éditions Un monde différent.

image