9 février 2017
Sylvain Dupuis se défend bien d’être en conflit d’intérêt possible
Par: Louise Grégoire-Racicot
Sylvain Dupuis. | Photo: TC Média - Archives

Sylvain Dupuis. | Photo: TC Média - Archives

Sylvain Dupuis est directeur général de la Chambre de commerce et d’industrie de Sorel-Tracy (CCIST). Il est aussi maire de Saint-Ours. Deux engagements totalement compatibles, insiste-t-il, l’un étant son milieu de travail, l’autre son lieu d’engagement social.

Publicité
Activer le son

À lire aussi : Sorel-Tracy se retire de la Chambre de commerce

Il réagit ainsi, à la demande du journal, aux propos tenus par le maire de Sorel-Tracy Serge Péloquin, quand ce dernier a annoncé le retrait de la Ville comme membre de la CCIST. M. Péloquin mettait en doute la neutralité de M. Dupuis à l’égard de la Ville.

« À la Chambre, j’ai un travail à faire: celui de travailler à créer des conditions gagnantes pour les gens d’affaires, que la région se développe. Ce que je fais », nous a expliqué M. Dupuis.

« À Saint-Ours, comme la démocratie le veut, je porte les décisions que les membres de mon conseil arrêtent. Car un maire ne décide pas seul. Il est le porte-parole de son conseil. Et moi, je ne mélange pas les dossiers et je n’ai rien à me reprocher. »

Jamais, se défend-il, il n’a fait de sortie contre Sorel-Tracy, ni n’a attaqué la Ville. La sortie du maire de Sorel-Tracy contre lui l’a d’autant surpris, termine-t-il, qu’ils travaillent fort bien ensemble. Autant à la MRC de Pierre-De Saurel qu’au conseil d’administration du parc éolien où ils siègent tous les deux.

image