21 septembre 2018
Litige dans un dossier d'expropriation avec le pôle logistique
Suzanne Dansereau refuse de participer à un débat, dénoncent les agriculteurs
Par: Sarah-Eve Charland

La candidate Suzanne Dansereau a refusé de participer au débat organisé par l'UPA Marguerite D'Youville, mais a assisté aux échanges. (Photo : Gracieuseté)

La candidate de la Coalition Avenir Québec (CAQ) dans la circonscription de Verchères, Suzanne Dansereau,a refusé de participer au débat organisé par l’Union des producteurs agricoles (UPA) Marguerite-d’Youville, le 18 septembre à Contrecœur, puisqu’elle refusait de répondre aux questions liées au pôle logistique. Ce qui a dérangé les quelque 70 agriculteurs sur place.

La porte-parole en agriculture de la CAQ et députée sortante de Saint-Hyacinthe, Chantal Soucy, a plutôt pris sa place et a ainsi répondu aux questions des agriculteurs. Mme Dansereau a tout de même écouté les membres de l’UPA en demeurant dans l’assistance.

La candidate a refusé de répondre aux questions de notre journaliste à ce sujet. Le journal a été référé à son attachée de presse, Isabelle Poulet. « Chantal Soucy représente la position de la CAQ en agriculture. C’est pour cette raison qu’elle a participé au débat de l’UPA à la place de Mme Dansereau. […] C’était important pour elle d’être là et d’assister à l’événement », répond-elle.

L’UPA Montérégie a organisé 16 débats portant sur le milieu de l’agriculture. Mme Dansereau a été la seule candidate de la CAQ à demander à la porte-parole en agriculture Chantal Soucy d’y participer à sa place.

Selon l’UPA, Mme Dansereau aurait refusé de participer en raison d’un contentieux avec une entreprise agricole du territoire lié au projet de pôle logistique. Comme elle était mairesse de Contrecœur au moment où l’agriculteur menacé d’expropriation a entamé ses procédures judiciaires, elle n’a pas voulu participer aux échanges, soutient l’UPA. « Je ne suis pas au courant des dossiers agricoles. Je peux demander à Mme Soucy de vous rappeler », ajoute Mme Poulet.

Si Mme Dansereau est élue, les agriculteurs de la circonscription de Verchères craignent qu’ils devront toujours se tourner vers la candidate Chantal Soucy. « Mme Dansereau rencontrera tous les citoyens de tous les secteurs d’activités. Hypothétiquement, si elle doit répondre dans un dossier plus particulier, elle ira certainement chercher un soutien pour s’assurer de donner un excellent service », répond Mme Poulet.

Les agriculteurs sont déçus, assure la coordonnatrice aux communications de l’UPA, Joëlle Jetté. « La majeure partie du débat touchait d’autres questions, comme la relève ou la taxe foncière. Il y avait tout de même un éléphant dans la pièce, soit le pôle logistique. C’est étrange qu’elle ne vienne pas parler de son projet phare. Il faut avoir le courage de ses convictions. […] Si le litige se poursuit sur plusieurs années, comment compte-t-elle représenter et développer un projet si elle ne peut pas en parler? », s’inquiète Mme Jetté.

Des échanges intéressants

Plus de 70 agriculteurs ont assisté au débat sur les enjeux agricoles. Les candidats du Parti québécois (PQ), Stéphane Bergeron et Daniel Michelin, de Québec solidaire (QS), Jean-René Péloquin et Caroline Charette, ainsi que du Parti libéral (PLQ), Sonia Ziabé, ont participé à l’événement.

La candidate du Parti libéral dans la circonscription de Verchères, Agnieszka Wnorowska, n’a pas participé à l’événement. « On n’a pas réussi à communiquer avec elle », précise Mme Jetté.

Les candidats ont échangé sur le fardeau fiscal des terres et des boisés, sur l’environnement et la protection des terres agricoles, sur les investissements en agriculture, sur la relève agricole et le pouvoir des municipalités.

Lors de la période d’échange avec le public, les producteurs ont questionné les candidats sur le dossier du pôle logistique de Contrecœur qui les menacent actuellement d’expropriation. Un producteur de la relève a demandé s’ils comptaient exproprier les terres pour y implanter le pôle logistique. Québec Solidaire et le Parti Québécois ont répondu non. La CAQ et le Parti libéral ont refusé de répondre.

image