10 mars 2017
Survie d’Alstom/GE à Sorel-Tracy: Unifor sollicite le premier ministre
Par: Deux Rives

Le syndicat Unifor demande au premier ministre Philippe Couillard d’intervenir pour qu’Hydro−Québec accélère un processus d’octroi de contrats pour que l’avenir de l’usine Alstom/General Electric de Sorel−Tracy soit plus rassurant.

Dans une lettre transmise au chef du gouvernement du Québec la semaine dernière, le directeur québécois d’Unifor, Renaud Gagné, rappelle qu’Hydro−Québec est l’un des plus importants donneurs d’ouvrage de l’usine qui fabrique et restaure les barres intérieures des alternateurs pour de grandes structures comme les barrages électriques.

La société d’État tarderait à donner suite à un appel d’offres qu’elle a récemment tenu pour d’importants besoins en alternateurs dans ses barrages la Romaine, LG 1, LG 2, LG 3 et Manic.

Entre−temps, le carnet de commandes de l’usine diminue. Unifor signale que depuis juin dernier, 20 de ses employés ont été mis à pied.

Le syndicat a appris que l’employeur a laissé entendre qu’à défaut de nouveaux contrats, il fera terminer un nouveau contrat obtenu des États−Unis dans une autre de ses installations située au Brésil, ce qui mettrait en grand péril l’usine montérégienne.

La Presse canadienne

image