2 avril 2019
Bilan du 350e anniversaire de Contrecœur
« Un succès d’équipe », affirme le président du comité organisateur
Par: Raphaëlle Ritchot

Le spectacle des Cowboys Fringants a été un des « points culminants » des festivités, selon le président du comité organisateur, René Laprade. Photo gracieuseté Jean-Marc Mainella

La Corporation des fêtes du 350e anniversaire de Contrecœur estime à 35 000 le nombre de personnes qui ont participé aux différentes activités qu’elle a organisées tout au long de l’année 2018, dans son bilan qu’elle a rendu public la semaine dernière.

« Ce qui m’a le plus épaté, c’est de voir à quel point les organismes ont voulu participer pour trouver des idées. Ils ont fait du 350e anniversaire quelque chose qui a été partagé par l’ensemble de la population. Cette collaboration explique le succès de l’événement », croit le président du comité organisateur, René Laprade.

Rappelons que 20 organismes culturels, sportifs et communautaires, et que plus de 750 bénévoles se sont impliqués dans les activités du 350e. Durant l’année 2018, c’est 41 événements et spectacles qui ont été organisés par la Corporation des fêtes du 350e anniversaire de la ville durant lesquels plus de 70 artistes et artisans locaux se sont produits.

« Le travail de proximité avec les bénévoles des différents organismes m’a fait découvrir des gens engagés et dévoués qui ont à cœur la vitalité de leur ville, c’est incroyable le dynamisme que j’y ai constaté », a souligné la gestionnaire de projets et résidente de Contrecœur, Martine Lizotte.

Bilan financier

Le comité organisateur a disposé d’un budget d’un peu plus de 625 000 $ pour mettre sur pied ces festivités. De ce nombre, 300 000 $ auront été investis par la Ville de Contrecoeur et un peu plus de 50 000 $ de la part de Patrimoine canadien. Le reste du total provient d’investissements privés de la part de compagnies partenaires de l’événement comme Grantech et ArcelorMittal.

« Nous avons géré ce budget comme si c’était le nôtre », a mentionné la trésorière de la Corporation, Catherine Paquette.

D’ailleurs, René Laprade a indiqué que 155 000 $ a été laissés en legs et équipements à la ville de Contrecœur.

« Ce qui fait que notre leg à la ville est si grand, c’est que nous avons investi les surplus d’argent dans l’aménagement des sentiers du 350e dans le parc Barbe-Denys-de-la-Trinité », a-t-il précisé.

Parmi les autres legs laissés à la ville, le président du comité organisateur a souligné être très fier de la chanson du 350e anniversaire.

« Cette chanson a été réalisée avec la collaboration des deux écoles de la ville et je crois que ça a permis de sensibiliser beaucoup les jeunes, explique M. Laprade. On a réussi à leur donner un certain souci de l’histoire. »

image