12 février 2020
Subvention de 673 100 $ pour les proches aidants de la région
Par: Jean-Philippe Morin

Le député de Richelieu Jean-Bernard Émond et la ministre des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais. Photo gracieuseté

Un montant de 673 100 $ sera investi à travers le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Est (CISSSME) afin de bonifier les services offerts directement aux proches aidants.

L’annonce a été faite par la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais.

« Le montant de plus de 673 000 $ octroyé contribuera à rehausser les différents services offerts aux personnes de notre région qui se dévouent pour prendre soin d’un proche », se réjouit le député de Richelieu, Jean-Bernard Émond.

« En tant qu’ancien administrateur de l’Association des aidants naturels du Bas-Richelieu, je suis particulièrement sensible à l’importance des proches aidants dans notre communauté et aux enjeux auxquels ils doivent faire face, jour après jour. C’est une cause qui me tient beaucoup à cœur et je suis fier que notre gouvernement agisse concrètement pour améliorer la qualité de vie des proches aidants », ajoute-t-il.

Les sommes annoncées seront réparties et versées à travers les établissements de santé du CISSSME et permettront la bonification des services de répit, de soutien psychosocial, de présence-surveillance, d’information, de formation, de dépannage, etc.

« Grâce à cet investissement, le gouvernement renforce l’accès, la qualité, la fluidité et la pertinence des services offerts à tous les proches aidants, qu’ils se consacrent à un aîné, à une personne ayant un trouble de santé mentale, une déficience physique, une déficience intellectuelle, un trouble du spectre de l’autisme, ou autre », ajoute-t-on dans le communiqué de presse.

Le gouvernement présentera, au cours des prochains mois, la première Politique nationale pour les proches aidants de l’histoire du Québec.

image