10 mai 2019
Subvention de 100 000 $ pour protéger la biodiversité du lac Saint-Pierre
Par: Raphaëlle Ritchot

Quatre projets viseront à installer des nichoirs pour les oiseaux de la région. Photo gracieuseté

Le Fonds d’action Saint-Laurent accorde plus de 100  000 $ en subventions au Comité ZIP du lac Saint-Pierre pour la réalisation de six projets. Ces derniers visent à permettre une meilleure cohabitation entre la faune et la présence humaine d’ici la fin des travaux, prévue au plus tard en septembre 2019.

Quatre de ces projets se concentrent sur la conservation des oiseaux par l’installation de sites de nidification. Ces espaces confortables permettront à la faune aviaire d’élever leurs petits en toute sécurité, que ce soit en ville ou en pleine nature.

Certains nichoirs seront même installés dans les bandes riveraines des producteurs agricoles, pour leur bénéfice et celui des oiseaux.

Le comité ZIP assure que la population sera sensibilisée à l’importance de ces nichoirs. Pour ce faire, le comité mise sur l’installation de panneaux informatifs, la distribution de dépliants et des rencontres en personne.

Une étude sur l’effet des vagues

Au cours de l’été, le Comité ZIP du lac Saint-Pierre documentera également l’effet des vagues causées par les milliers d’embarcations qui naviguent sur le lac Saint-Pierre et dans ses nombreux chenaux. Les résultats observés permettront à l’organisme de formuler des recommandations concrètes afin que les plaisanciers profitent de l’environnement du lac sans nuire outre mesure à ces écosystèmes fragiles.

Le dernier projet prévoit des aménagements fauniques près de l’autoroute 40 à Louiseville, Maskinongé et Yamachiche. Une partie du projet compte également limiter la propagation du roseau commun, une plante exotique envahissante qui nuit à la biodiversité du milieu.

image