15 janvier 2019
Stationnement de nuit : plus de 200 véhicules remorqués en moins de deux mois
Par: Katy Desrosiers

Le stationnement est toléré sur le territoire de Sorel-Tracy entre 1 h et 7 h la nuit, sauf pendant les opérations de déneigement. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Depuis le 15 novembre 2018, le stationnement de nuit est toléré dans les rues de la Ville de Sorel-Tracy, sauf pendant les opérations de déneigement. En date du 9 janvier, 204 véhicules ont dû être remorqués, soit une moyenne de 16 par nuit d’interdiction.

L’an dernier, à la même période, seulement 64 véhicules avaient été remorqués. Cependant, cette année, les précipitations de neige ont débuté tôt en novembre, alors que l’an dernier, elles avaient tardé.

La Ville rappelle que l’interdiction est en vigueur entre 1 h et 7 h, lorsqu’une opération de déneigement est en vigueur. Au total, il y a eu sept opérations de déneigement, ce qui correspond à 13 jours d’interdiction, puisque chaque période dure un minimum de deux nuits. La première nuit sert à déblayer la neige et la seconde à la ramasser où les trottoirs sont déneigés. Depuis le début de cette nouvelle mesure, le stationnement de nuit a donc été permis trois nuits sur quatre.

« Le citoyen qui se fait remorquer et qui reçoit une contravention n’est jamais content et c’est tout à fait compréhensible. Cependant, la Ville considère que cette nouvelle façon de faire est un plus pour les citoyens qui ont un problème de stationnement et la majorité des abonnés sont satisfaits et ne voudraient pas revenir à l’interdiction en tout temps », affirme le maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin.

Le moyen le plus sûr pour être informé des nuits de déneigement est la ligne info-déneigement au 450 551-8095, mise à jour après 15 h 30 chaque jour. Les avis sont également diffusés sur la page Facebook de la Ville et via SMS et courriel aux quelque 2000 citoyens s’étant abonnés au service.

Des problèmes avec les textos

Quelques plaintes ont été reçues concernant la fiabilité du système d’envoi par texto qui a connu des ratés. Selon la Ville, la firme responsable du système tente de résoudre le problème de transmission avec les textos apparu au cours des dernières semaines. Toutefois, la Ville mentionne ne pas être responsable du fonctionnement et de la fiabilité des réseaux de télécommunications. Ainsi, elle ne peut garantir les délais et la qualité de la transmission des avis.

À chaque fois qu’un véhicule est remorqué, une amende est remise au propriétaire. Les véhicules sont amenés dans les stationnements de la place Charles-de-Montmagny, où se trouve la SAAQ, dans le stationnement incitatif du CIT près de la piscine Laurier-R. Ménard ou dans le stationnement du parc Nordic sur le boulevard Fiset.

Jusqu’à maintenant, la Ville n’a pas eu à faire face à une situation où une tempête se déclare après la diffusion d’un avis permettant aux gens de se stationner dans la rue. Par contre, celle-ci s’attendait à ce que le premier hiver en soit un permettant de s’adapter, autant pour les citoyens que les déneigeurs du Service des travaux publics.

image