17 juin 2019
Début de la saison touristique
Statera s’offre un ciel d’aurores boréales pour l’été
Par: Raphaëlle Ritchot

Le pianiste Roman Zavada était de passage à Sorel-Tracy les 14 et 15 juin pour offrir une performance musicale unique lors du lancement de la saison de l'attraction touristique. Photo Pascal Gagnon

Les aurores boréales qui ont été filmées par le pianiste et son équipe. Photo Pascal Gagnon

Les gens se rendent dans le dôme pour le spectacle-projection du 14 juin dernier. Photo Pascal Gagnon

Le député Louis Plamondon et le maire de Sorel-Tracy Serge Péloquin entourés de l'équipe derrière Statera lors de l'avant-première. Photo Pascal Gagnon

C’est sous les aurores boréales et la musique du pianiste Roman Zavada que l’attraction touristique Statera – L’archipel fabuleux a lancé sa deuxième saison. Le pianiste autodidacte a offert des performances en direct lors des projections du 14 et du 15 juin.

Le film Résonances boréales sera projeté tout l’été sous l’imposant dôme de Statera, situé sur le quai Catherine-Legardeur. Rappelons que le film Le fleuve qui marche, présenté l’été dernier, sera encore projeté cette année, mais seulement lors de la projection de 23 h.

Les débuts du projet 360° Résonances boréales remontent à 2013 alors que M. Zavada s’est rendu sous le ciel des Territoires du Nord-Ouest pour improviser sur un piano ancré à même le Bouclier canadien. Cette expérience artistique a donné, entre autres, le disque Résonances boréales. Il est par la suite retourné à Yellowknife avec une équipe pour filmer les aurores boréales qui l’ont tant inspiré. Le mélange entre sa musique et les images qu’il a captées donnent le projet 360° Résonances boréales, un film immersif d’une vingtaine de minutes ponctué de certaines des pièces qu’il a composées.

« Nous étions six personnes à monter un piano sur le Bouclier canadien. J’ai donc composé cet album seul avec moi-même et les aurores boréales, mon piano droit campé sur un deck de camping à l’extérieur », a raconté le musicien qui a composé sa première pièce de piano à l’âge de 4 ans.

Un espace à habiter

Si les touristes pourront profiter de la projection de ce film unique pendant l’été, d’autres nouveautés les attendent sur le quai Catherine-Legardeur, dont l’ajout de nouveaux quais tout près de l’attraction touristique. Les citoyens et les visiteurs pourront donc venir visiter le site en bateau.

Un espace extérieur a également été aménagé. On compte maintenant plus de tables et un bar à l’extérieur.

« Des services vont s’ajouter au cours de l’été, mais aussi au cours des prochaines années. Statera, c’est un projet de développement touristique.C C’est important pour nous de le voir sur le long terme », a ajouté la présidente du conseil d’administration du Regroupement indépendant pour la relance économique de la région de Sorel-Tracy (RIRÉRST), Nathalie LeMay.

Les touristes pourront également louer des vélos sur le site.

« Ce que l’on souhaite, c’est vraiment que les citoyens s’approprient ce lieu et qu’ils y reviennent », a précisé le maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin, qui était présent à l’avant-première de Statera.

Comme l’année dernière, des croisières dans les îles de Sorel seront aussi offertes et le parcours interactif intérieur se tiendra toujours au pavillon Statera.

image