8 février 2019
Subvention de 150 000$
Statera s’allie avec un nouveau partenaire financier
Par: Julie Lambert

La directrice des communications de Statera Kimmaly Paul-Hus, le directeur du terminal de Richardson International Serge Laperrière et le président du RIRÉRST Benoît Théroux. Photo Philippe Manning

L’attraction touristique Statera a ajouté à sa liste un nouveau partenaire financier, Richardson International, qui lui a remis le 7 février dernier un chèque de 150 000 $ pour l’aider dans ses opérations. Une somme supplémentaire a aussi été offerte à l’organisme afin de créer une expérience lumineuse qui sera visible sur les installations de l’entreprise située au centre-ville de Sorel-Tracy.

Le nouveau partenaire a donc ainsi remis une somme totale de 200 000 $, dont 50 000 $ pour l’expérience lumineuse conjointe, au promoteur du projet touristique. Selon le président du Regroupement indépendant pour la relance économique de la région de Sorel‑Tracy (RIRÉRST), Benoît Théroux, cette alliance était évidente puisque les deux parties sont voisins par le fleuve.

« C’est certain que pour nous, c’était indéniable. Statera, c’est la célébration de l’équilibre entre l’industrie et la nature dans la région. On est très content et reconnaissant de pouvoir compter Richardson parmi nos partenaires. Leur appui financier est un beau témoignage d’amour pour le projet, cela démontre que la communauté d’affaires y croit », a déclaré dans un communiqué le président.

En plus de l’expérience lumineuse qui sera développée, l’entente compte aussi la remise de trois hérons que Richardson décorera de ses couleurs. Deux se trouveront sur le site de l’entreprise et le troisième sera installé sur celui de Statera.

« Nous sommes vraiment heureux et enthousiastes de pouvoir être partenaires de cette initiative locale qui fera rayonner notre beau coin de pays un peu partout au Québec et à l’échelle internationale. J’espère sincèrement que la contribution de notre organisation favorisera le succès à long terme de cet ensemble d’activités touristiques de grande envergure », a mentionné le directeur du terminal sorelois de Richardson, Serge Laperrière.

Au total, une somme de 2 275 000 $ a été remise au projet par des entreprises privées de la région.

image