9 novembre 2017
Statera confirme être derrière les traces de héron au sol
Par: Sarah-Eve Charland

Statera a attiré l’attention de nombreuses entreprises de Sorel-Tracy cette semaine. L’organisme a dessiné, dans la nuit du 7 au 8 novembre, des empreintes de hérons sur le sol afin de promouvoir son arrivée en 2018.

Ces dessins ont entraîné une multitude de questions sur les réseaux sociaux. On peut apercevoir une pastille de couleur bleu poudre où il écrit « Mon héron, notre légende », accompagnée du mot clic #monheron. On y retrouve également des traces de pas d’oiseau.

L’organisation a affirmé, par voie de communiqué, être l’auteure de ce qu’elle qualifie de « stunt publicitaire » au lendemain des événements, le 9 novembre. Le héron représente l’emblème de Statera, une expérience immersive prévue au quai Catherine-Legardeur dès l’été 2018.

« Rien n’a été laissé au hasard. Nous avons choisi de nous adresser à des entreprises importantes dans la communauté. Entreprises que nous souhaitons faire rayonner par l’entremise de Statera », a affirmé le président du Regroupement indépendant pour la relance économique de la région de Sorel-Tracy (RIRERST) – Statera, Benoit Théroux.

Les entreprises devraient recevoir un deuxième colis d’ici quelques semaines, « plus sobre cette fois », ajoute-t-on dans le communiqué. « Nous préparons quelque chose de gros pour les entreprises élues. Elles ne savent pas ce qui les attend », peut-on y lire.

Ces empreintes, dessinées avec de la peinture écologique, sont temporaires et devraient disparaitre d’ici trois semaines avec la pluie et la neige.

Plusieurs commerçants ont posé des questions sur les réseaux sociaux. Ils se demandaient s’il s’agissait de vandalisme. Statera s’est assurée que cette démarche respectait les lois et règlements municipaux. Aucune plainte n’avait été enregistrée auprès de la Sûreté du Québec le 8 novembre.

image