Sections

Une 40e Revue sur glace en reconnaissance et en émotions

Club de patinage artistique de Sorel-Tracy


Publié le 11 avril 2017

Environ 1200 spectateurs ont assisté à la 40e Revue sur glace du Club de patinage artistique (CPA) au Colisée Cardin, le samedi 8 avril.

Selon la présidente du CPA, Amélie Racine, la soirée a été une grande réussite. Cent trente patineurs se sont produits dans 20 différents numéros.

« C'était une super belle soirée amusante, même si très émotive, a expliqué la présidente. Le numéro d'ouverture a été apprécié, sous le thème du Cirque du Soleil, tout comme les autres numéros: les anciennes, le powerskating, etc. »

Par malchance, le comité organisateur a dû remplacer les invités spéciaux Meagan Duhamel et Eric Radford à la dernière minute en raison d'une blessure.

« Heureusement, on a eu la chance d'avoir Dylan Moscovitch et Ljubow Iwanowna, a fait valoir Amélie Racine. Ils sont deuxièmes au Canada et sixièmes au monde. Les gens les ont adorés. Ils ont obtenu une ovation debout. »

Un hommage a été rendu à Mylène Caisse, en l'honneur de ses quelque 30 années d'expérience comme entraîneuse.

Le maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin, était présent pour admirer le spectacle et remettre deux certificats. Le premier était pour Maude Frappier, afin de souligner sa 3e place au Québec dans sa catégorie. Le deuxième revenait à Kim DeGuise Léveillée, pour sa sélection sur l'équipe Québec senior.

La patineuse d'expérience a dédié son deuxième solo de la soirée à son grand-père, Mario DeGuise, un des fondateurs du CPA. Elle a effectué sa prestation sur la chanson préférée du défunt ambassadeur sportif de la région de Sorel-Tracy, My way, de Frank Sinatra.

De son côté, Jade Smith a annoncé, par l'entremise de la voix de l'animateur de la soirée, Gilles Péloquin, qu'elle patinait pour la dernière fois. Elle a expliqué s'exécuter pour sa mère décédée.

La présidente du CPA, Amélie Racine, tenait aussi à remercier tous les bénévoles de cette année ainsi que les bénévoles de toutes les éditions. Leur apport a aussi été souligné durant la Revue sur glace.

« Sans eux, un tel événement serait impossible », a-t-elle répété de vive voix.