10 juin 2020
Sorel-Tracy souhaite créer un « life style » au centre-ville
Par: Sébastien Lacroix
Une portion des rues du Roi et Augusta sera fermée à la circulation du jeudi au samedi, de 16 h à 1 h, à partir du 18 juin.
Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Une portion des rues du Roi et Augusta sera fermée à la circulation du jeudi au samedi, de 16 h à 1 h, à partir du 18 juin. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

La Ville de Sorel-Tracy a dévoilé de nombreuses mesures qui seront mises en place pour aider à la relance économique des commerces et des restaurateurs. Des rues piétonnières, des terrasses qui empiètent sur la voie publique, des ventes-trottoir, de l’animation et de l’embellissement sont quelques-unes des pistes qui ont été lancées lors d’une rencontre organisée par la Chambre de commerce et d’industrie (CCIST) et la Ville, le 10 juin.

Publicité
Activer le son

Plus de détails ont été dévoilés quant à la rue piétonnière en L qui avait été annoncée dans nos pages, la semaine dernière, sur les rues du Roi et Augusta, entre l’ancien Marine Cabaret et Audrey Traiteur. Cette portion sera fermée à la circulation du jeudi au samedi, entre 16 h et 1 h du matin, à partir du 18 juin.

Cette rue a été choisie puisque c’est à cet endroit qu’il y a la plus grande concentration de restaurants, a fait valoir le maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin, qui souhaite y créer un « life style ».

Pourquoi ne pas en avoir bloqué plus grand? « D’abord parce que des commerces souhaitent conserver un accès pour différentes raisons, comme pour la livraison, mais également parce qu’il n’y a rien de pire qu’une rue piétonnière avec personne dedans », a fait valoir le maire. Il a toutefois précisé que s’il y a de la demande, il serait possible de fermer d’autres rues pour certaines fins de semaine. Il n’écarte pas l’idée d’étendre l’expérience aux dimanches s’il y a de l’engouement.

Par ailleurs, en plus des trottoirs, il sera possible d’utiliser les stationnements à l’avant du commerce ou des lieux publics à proximité pour étendre les terrasses ou pour des ventes-trottoir. La seule condition sera de laisser un muret de 36 pouces lorsqu’il s’agira d’une voie sur laquelle il y a de la circulation. Il sera aussi possible pour les propriétaires d’utiliser leurs stationnements ou leurs terrains pour agrandir leur espace extérieur.

Les règles évolueront au fur et à mesure en s’ajustant aux consignes de la Santé publique qui changeront au cours de l’été. « Je lisais un article qui disait que le 2 mètres pourrait devenir 1 mètre. Ça change beaucoup de choses pour la gymnastique, autant pour les restaurateurs que pour les commerces », a soulevé le directeur du CCIST, Sylvain Dupuis.

Plusieurs efforts

On souhaite également organiser des promotions dans différents secteurs pour favoriser le commerce au détail. « On pourrait faire un happening sur le boulevard Fiset, sur la route Marie-Victorin ou ailleurs », a lancé le maire de Sorel-Tracy.

Pour créer une ambiance festive et faire un lien avec les différents points d’intérêt, des fanions seront installés dans les rues du centre-ville. Des efforts d’embellissement seront également menés au cours des prochains jours. Il y a aussi des réparations qui se feront sur l’éclairage du quai Catherine-Legardeur.

Les parcs de la Ville seront aussi mis à contribution. On souhaite par exemple que les gens continuent d’aller y manger les plats pour emporter qui ont connu du succès durant la pandémie. Des approches seront faites auprès des écoles de yoga et des centres d’entraînement pour y organiser des activités extérieures.

Comme la Ville souhaite mettre l’accent sur le centre-ville, des approches seront également faites auprès des propriétaires de locaux commerciaux qui sont actuellement vacants au centre-ville pour ceux qui souhaiteraient se rapprocher de « l’action » pour y vendre leurs produits.

Enfin, une ressource sera mise à la disposition des commerçants pour s’assurer d’un traitement rapide de leurs demandes.

image