4 février 2016
Sorel-Tracy se met à l’ère de la webdiffusion
Par: Louise Grégoire-Racicot
Sorel-Tracy est maintenant à l’ère du web sur YouTube pour la diffusion de ses séances ordinaires. | Photo - gracieuseté

Sorel-Tracy est maintenant à l’ère du web sur YouTube pour la diffusion de ses séances ordinaires. | Photo - gracieuseté

« On est en 2016 », a dit en blaguant le directeur des communications de la Ville de Sorel-Tracy, Louis Latraverse, en confirmant qu’une cinquantaine de personnes avaient écouté sur leur ordinateur, leur portable ou leur téléphone cellulaire l’assemblée du conseil municipal de Sorel-Tracy, le 1er février dernier.

Publicité
Activer le son

C’était une première séance ainsi diffusée, en même temps qu’elle l’est toujours à MaTV (chaîne 9 ou 609 de Vidéotron), en direct, le soir même de l’assemblée ainsi que lors de deux rediffusions.

« Avec la webdiffusion, les citoyens pourront suivre les débats de leurs élus en direct ou en différé, quand ils le veulent et où qu’ils soient. Et les gens abonnés à Bell auront aussi accès aux assemblées du conseil », insiste M. Latraverse.

Grâce à Google Analytics, il a même pu découvrir qu’un des téléspectateurs était en Floride.

L’avantage de la webdiffusion est que l’assemblée restera sur un site YouTube (https://www.youtube.com/user/VilledeSorelTracy) un certain temps, toujours accessible. Aussi longtemps, a dit M. Latraverse, que les dossiers que le conseil a traités demeureront d’actualité. Pour le moment, on ne diffusera que les assemblées régulières.

Plusieurs accès

On peut aussi accéder au site via le site Internet de la ville sur la page d’accueil, le soir de l’assemblée publique ou encore sous l’onglet Regard sur la ville dans la section conseil municipal en d’autres moments.

La Ville compte ainsi que plus de citoyens encore seront intéressés à suivre de plus près les dernières décisions de leurs élus.

Cela complète les efforts déjà déployés pour permettre aux citoyens qui écoutent les assemblées sur MaTV de poser des questions par courriel à info@ville.sorel-tracy.qc.ca.

« L’accès sur le site Internet aux ordres du jour des assemblées ainsi qu’aux procès-verbaux des assemblées antérieures sur le site sont aussi des moyens de rendre plus transparente encore l’administration du conseil », a conclu M. Latraverse.

La facture

La webdiffusion est peu coûteuse, explique M. Latraverse. « MaTV subit des restrictions budgétaires. La télé communautaire ne pouvait plus fournir les équipements nécessaires à la télédiffusion. »

Aussi la Ville devait-elle, de toute façon, se doter d’équipements pour le faire dont quatre caméras (20 000$) qui captent l’image en Haute définition (HD).

« Nous avions déjà un système de son adéquat et nous avons acheté un appareil pour envoyer les ondes vers MaTV, un webdiffuseur qui coûte environ 1000$. Cette mise à niveau pour la diffusion en HD sur Vidéotron câble 609, depuis janvier 2016 a donc exigé 21 000$ », dit M. Latraverse.

Ainsi la Ville maintient-elle sa collaboration passée avec MaTV, qui continuera de diffuser les assemblées. « On a toujours apprécié la collaboration amorcée il y a des décennies. »

C’est le technicien de MaTV qui assurera la prise d’images et leur transmission. La Ville payera 250$ de la séance à MaTV alors que le technicien affecté au son sera rémunéré 150$. Il s’agit des techniciens qui assuraient déjà ces services, au même prix, bien avant la webdiffusion.

image