8 octobre 2020
Sorel-Tracy évite la zone rouge pour l’instant
Par: Sébastien Lacroix

La région de Sorel-Tracy demeurera en zone orange malgré les rumeurs qui circulaient depuis quelques jours. C’est ce qu’ont confirmé le Dr Horacio Arruda et le ministre Christian Dubé lors d’un point de presse tenu en fin de journée, jeudi, au cours duquel ils ont annoncé que le palier d’alerte a été rehaussé dans Bécancour-Nicolet-Yamaska, Drummond, Trois-Rivières et Portneuf.

Publicité
Activer le son

Rien ne laissait présager que la Montérégie, en dehors de la CMM, puisse passer en zone rouge. Puisque les taux oscillent entre 23 par 100 000, pour Pierre-De Saurel, à 62 par 100 000, pour Richelieu-Yamaska.

Selon les données les plus récentes, en date du 7 octobre, on comptait 11 cas actifs dans la MRC de Pierre-De Saurel. Depuis le début de la pandémie, il y a près de 70 personnes qui ont contracté le coronavirus dans la MRC, dont 56 sont guéries. On déplore moins de cinq décès. Seule Sorel-Tracy a plus de cinq cas totaux dans la MRC depuis le début de la pandémie, avec un total de 49 cas.

Ce qui est bien en-deçà des secteurs qui sont passés au rouge, jeudi. C’est notamment le cas de Portneuf, avec un taux de 185 cas actifs par 100 000 habitants. En Mauricie-Centre-du-Québec, le RLS de Drummond était le plus élevé avec un taux de 132 cas actifs par 100 000 habitants, suivi de Trois-Rivières qui se situe à 95 cas par 100 000 habitants. Entre les deux, le RLS de Bécancour-Nicolet-Yamaska a un taux de 69 cas par 100 000 habitants.

Plus tôt dans la journée, la Direction de la Santé publique de la Montérégie avait démenti une rumeur qui circulait depuis la veille sur les médias sociaux à l’effet que Sorel-Tracy tomberait en zone rouge à l’instar de l’ensemble de la région en dehors de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM).

Une information qui émanait de la page Facebook « Rive-Sud – Le Média Citoyen » qui rapportait qu’un élargissement de la zone rouge à l’ensemble de la Montérégie devait être annoncé ce jeudi par le gouvernement, pour une application la semaine prochaine.

Une publication qui est rapidement devenue virale et qui a été partagée par plus de 1000 personnes. Se basant sur « plusieurs sources », elle soulignait que les régions de Sorel, Saint-Hyacinthe, Napierville et Valleyfield s’ajouteraient à la zone d’alerte maximale afin de « limiter le mouvement de citoyens en zone rouge vers les actuelles zones orange ».

Contacté par Les 2 Rives, le député de Richelieu, Jean-Bernard Émond, n’était pas au courant de la nouvelle et la Direction de la Santé publique de la Montérégie n’avait visiblement rien recommandé en ce sens. «Nous ne confirmons en aucun cas cette information qui ne vient pas de nous. Il n’y a pas d’annonce de cette nature prévue aujourd’hui, à notre connaissance », nous avait fait savoir la directrice de la Santé publique de la Montérégie Dre Julie Loslier.

Plusieurs rumeurs circulaient depuis que le ministre de la Santé, Christian Dubé, avait déclaré, mardi, que d’autres régions pourraient passer au rouge. « Ce n’est pas juste à Montréal, c’est ici, à Québec, c’est en Gaspésie, c’est en Estrie », avait-il déclaré lors d’un point de presse à l’Assemblée nationale.

« Est-ce que ça se pourrait qu’on soit tout en rouge? Ça se peut, a-t-il admis, jeudi, en point de presse. Je ne le souhaite pas, mais si on fait les bons gestes dans les prochains jours, on peut faire une différence. »

image