9 septembre 2015
Sophie Lemaire abordera les plus beaux rivages de la chanson
Par: Julie Lambert

Flûtiste de profession et chanteuse dans l’âme, l’artiste originaire de Sorel-Tracy, Sophie Lemaire, montrera un aperçu de ses divers talents musicaux lors de son spectacle « Toutes les voix d’une femme qui chante » à la Maison des gouverneurs, le 20 septembre prochain.

La passion de Sophie Lemaire ne date pas d’hier. Dès son plus jeune âge, on lui a transmis l’amour de la musique à la maison, surtout sa mère qui est musicienne.

À neuf ans, elle commence à jouer de la flûte traversière et son apprentissage de cet instrument se poursuit tout au long de sa vie, souligne l’artiste.

« C’est une vraie histoire d’amour. J’ai étudié en flûte traversière au secondaire, au cégep et même à l’université. J’ai commencé également à chanter. J’avais besoin de faire autre chose que d’interpréter des mots qui n’étaient pas les miens. »

Après avoir collaboré avec divers artistes internationaux comme Arthur H (France), Juan Caceres (Argentine) et l’ensemble Quartango, elle a lancé son premier album de compositions Toujours dimanche. Elle a ensuite été sélectionnée pour participer à la série « Apéro à l’Opéra » de l’Opéra de Montréal.

Cette expérience a eu beaucoup d’impact sur sa carrière, mentionne la chanteuse. Alors que son album était davantage du style de chansons à texte, elle chantait du classique et des chants lyriques. « Maintenant, les deux styles font partie de moi », confie Mme Lemaire.

Un mélange de voix et d’instruments

La musicienne utilise ces deux passions dans son spectacle Toutes les voix d’une femme qui chante qu’elle présente depuis plusieurs années accompagnée des musiciens Jean-Félix Mailloux et Claude Gélineau.

Elle le présentera à la Maison des gouverneurs le 20 septembre, à 13h30. Le public pourra entendre un heureux mélange de plusieurs genres et autant de musique que de chants, mentionne l’artiste.

« Il y a du classique, des airs de tango, de la musique du monde et quelques compositions de mon album. Le concert est principalement instrumental, mais je vais également chanter », décrit la flûtiste.

Au cours des prochains mois, la musicienne tentera d’accorder du temps à de nouvelles compositions. Son horaire très chargé avec l’Opéra de Montréal ainsi que son métier d’enseignante de musique lui demandent beaucoup de temps.

« Mon travail auprès des jeunes autistes est tout aussi important. C’est une expérience formidable auprès d’une clientèle qui m’enseigne beaucoup », conclut-elle.

Pour de l’information sur le spectacle, les gens peuvent se rendre sur le site Internet de la Ville de Sorel-Tracy au www.ville.sorel-tracy.qc.ca sous l’onglet Maison des gouverneurs ou téléphoner au 450.780.5600 poste 4400.

image