1 février 2021
Programme ALUS Montérégie
Six projets d’agriculture durables effectués dans la région en 2020
Par: Jean-Philippe Morin

La Ferme Bermanic, située à Saint-Aimé, a élargi sa bande riveraine et sa bande herbacée pour pollinisateurs. Photo gracieuseté

La Fédération de l’UPA de la Montérégie et ALUS Canada ont dévoilé les fermes participantes au programme de rétribution agroenvironnemental ALUS Montérégie. Parmi les 24 fermes de la Montérégie à y participer, six sont situées dans la MRC de Pierre-De Saurel.

Publicité
Activer le son

Une superficie totale de 5,295 hectares de terres agricoles a été cédée par les entreprises agricoles participantes dans la MRC pour concrétiser des aménagements agroenvironnementaux durables.

De plus, pour valoriser les initiatives portées par les productrices et producteurs agricoles de la MRC de Pierre-De Saurel, une opération affichage a été réalisée. En effet, une série de panneaux explicatifs ont été installés aux abords de certaines fermes participantes. Voici les projets avec les fermes participantes :

Ferme Bermanic, Saint-Aimé, Bande riveraine élargie et bande herbacée pour pollinisateurs

Ferme Patrick Benoit, Saint-Robert : Bande herbacée pour pollinisateurs

Ferme de Ste-Victoire inc., Sainte-Victoire-de-Sorel : Haies arbustives et herbacées pour pollinisateurs ainsi que prairies riveraines

Ferme Les Jardins de Massueville, Saint-Aimé : Haies arbustives et bande herbacée pour pollinisateurs

Ferme du Rang St-Pierre inc., Sainte-Victoire-de-Sorel : Bandes riveraines arbustives et prés fleuris pour pollinisateurs

Ferme Raynical S.E.N.C., Sainte-Victoire-de-Sorel : Bande riveraine arbustive et prairies riveraines

Des projets de revitalisation

Les aménagements permettront d’améliorer considérablement l’environnement et le bien-être des collectivités grâce aux mesures adoptées par les fermes.

Les impacts engendrés sont notamment la réduction des odeurs, l’absorption des polluants dans l’air et la réduction des pesticides, des nutriments et des sédiments dans les cours d’eau.

« Les agricultrices et les agriculteurs de notre région investissent considérablement de ressources et de temps afin d’assurer une saine gestion de l’environnement et une agriculture durable. Les pratiques agricoles vertes et innovantes développées dans le cadre du programme ALUS Montérégie sont des actions concrètes dans la lutte aux changements climatiques », énonce Jérémie Letellier, président de l’UPA de la Montérégie.

En Montérégie en 2020, les 24 fermes participantes ont permis de céder 13,79 hectares de terres agricoles – soit l’équivalent de 23 terrains de football – afin de réaliser une multitude de projets de revitalisation dans 14 municipalités de la Montérégie. Le programme ALUS est soutenu par SOLENO et le Port de Montréal.

À ce jour, le programme ALUS Montérégie, créé en 2016, regroupe 83 fermes. Ensemble, elles consacrent plus de 66 hectares de terres agricoles — 110 terrains de football – à l’aménagement de biens et de services écosystémiques dans plus de 44 municipalités de la Montérégie.

Des candidatures sont recherchées en 2021. Les agricultrices et agriculteurs de la Montérégie intéressé(e)s à améliorer l’environnement grâce à des aménagements sur leurs terres peuvent soumettre leur candidature en remplissant le formulaire directement en ligne à https://www.upamonteregie.ca/download/Formulaire-demande-interet-ALUS-Monteregie-2021.pdf

image