27 octobre 2016
Six mois de radiation pour une infirmière amoureuse d’un patient
Par: Julie Lambert
Une infirmière a contrevenu à son code de déontologie en entretenant une relation avec un de ses patients. | Agence QMI/QMI Agency

Une infirmière a contrevenu à son code de déontologie en entretenant une relation avec un de ses patients. | Agence QMI/QMI Agency

Une infirmière de l’Hôtel-Dieu de Sorel a été radiée pour une période de six mois pour avoir entretenu une relation amoureuse avec un de ses patients.

Le Conseil de discipline de l’Ordre des infirmiers et des infirmières du Québec a statué que Véronique Marquis a, entre juillet 2012 et avril 2013, établi des liens amoureux ou sexuels pendant la durée de sa relation profession avec un client alors qu’elle exerçait au CSSS Pierre-De Saurel.

Elle s’est également placée, au mois d’avril 2013, en situation de conflit d’intérêts en accédant notamment au dossier médical d’un client. Le Conseil a imposé à l’intimée une période de radiation temporaire de six mois pour sa relation avec un client et de trois mois pour sa deuxième offense, soit du 20 octobre 2016 au 17 avril 2017. Ces périodes de radiation doivent être purgées de façon concurrente, c’est-à-dire au même moment.

image