2 novembre 2016
Six arrestations pour facultés affaiblies en cinq jours
Par: Jean-Philippe Morin
Les policiers de la MRC de Pierre-De Saurel ont arrêté six conducteurs avec les facultés affaiblies en cinq jours. | Photo: TC Média – archives

Les policiers de la MRC de Pierre-De Saurel ont arrêté six conducteurs avec les facultés affaiblies en cinq jours. | Photo: TC Média – archives

Les policiers n’ont pas chômé récemment. Du 25 au 29 octobre, six personnes ont été arrêtées pour avoir conduit avec les facultés affaiblies.

À un mois des party du temps des Fêtes, la Sûreté du Québec lance un appel à la prudence. « On a eu plusieurs cas au cours des dernières semaines. C’est important de continuer à marteler notre message pour sensibiliser la population », explique le porte-parole du poste de la MRC de Pierre-De Saurel, le sergent François Monetta.

Une pierre… deux « coups »

Un policier à bord d’une autopatrouille a réussi à intercepter deux conducteurs dans deux voitures différentes qu’ils soupçonnaient d’être au volant avec des facultés affaiblies, sur la montée de la Pomme-d’Or, à Contrecœur, le 25 octobre.

Les deux véhicules, immobilisés au même endroit, ont démarré en même temps lorsqu’une autopatrouille était à proximité. Le policier a donc intercepté les deux conducteurs, une femme de 30 ans et un homme de 50 ans. Ils ont soufflé l’ivressomètre à environ une fois et demie la limite permise.

Deux accidents

La troisième arrestation est survenue la même journée, le 25 octobre. Une dame de 29 ans a également été prise en flagrant délit avec une fois et demie la limite permise d’alcool dans le corps.

Le 27 octobre, une femme de 57 ans a effectué une sortie de route pour entrer en contact avec une maison. Elle a été arrêtée pour conduite avec les facultés affaiblies.

Le 29 octobre, un homme de 25 ans a été arrêté au coin de l’avenue Hôtel-Dieu et de la rue Ramezay. En plus d’avoir les facultés affaiblies, il a été arrêté pour possession de cannabis.

Finalement, la même journée, un homme est entré en contact avec un chevreuil sur l’autoroute 30, au kilomètre 133. Lorsque les policiers sont arrivés sur les lieux, ils ont soupçonné que l’homme ait pu conduire avec les facultés affaiblies, ce qui était le cas après un test d’alcoolémie.

image