14 juin 2018
Shantaya pour la cause rapporte 1 700$ pour les enfants de la région
Par: Jean-Philippe Morin

Shantaya pour la cause avait lieu à la Colonie des Grèves de Contrecœur. (Photo: gracieuseté)

Malgré un temps gris et pluvieux, environ 150 personnes se sont déplacées pour la deuxième édition de l’événement Shantaya pour la cause, à la Colonie des Grèves de Contrecœur, le 27 mai. L’événement a permis de faire découvrir le yoga, la méditation, le Qigong et le Shantaya Band à la population.

Publicité
Activer le son

Grâce à des dons et à la vente de billets de tirage, le rendez-vous servait aussi à amasser des fonds pour offrir des camps de vacances à la Colonie des grèves pour des enfants de milieux défavorisés ainsi que des séances d’équitation thérapeutique à des enfants atteints de cancer.

« Un montant total de 1 700$ a été amassé pour Leucan et la Colonie des Grèves. Cette somme représente 60% de plus qu’en 2017. L’événement a d’ailleurs été dédié à la mémoire d’Ulric Boucher, un garçon de 11 ans décédé en décembre dernier et qui avait pu bénéficier de séances d’équitation thérapeutique grâce aux dons des élèves de l’École de yoga Shantaya », de mentionner Chantal Côté qui fêtait aussi les 10 ans d’existence de son école de yoga.

Cette nouvelle formule de « Shantaya pour la cause » rappelait les dernières éditions de la Journée internationale de yoga, qui avaient connu beaucoup de succès en 2015 et 2016 au centre-ville de Sorel-Tracy. Des cours de Yoga, Qigong et méditation en plein air furent offerts gratuitement durant toute une journée.

Un de moments marquants de la journée fut lorsque la maman d’Ulric (Annie Bahl) a pris la parole au début des activités. Elle a livré un témoignage touchant dans lequel elle expliquait que l’équitation thérapeutique a aidé Ulric à rester fort malgré l’adversité.

image