22 décembre 2015
Serge Péloquin a-t-il réalisé ses engagements?
Par: Julie Lambert
Le maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin | TC Média - Archives

Le maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin | TC Média - Archives

Après deux ans à la tête de la municipalité, est-ce que le maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin, a réalisé ses promesses faites lors de sa campagne électorale ou était-ce des vœux pieux?

En novembre dernier, le maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin, avait dressé un bilan positif de son mi-mandat. Selon lui, le conseil avait du pain sur la planche à son arrivée et il a réussi à faire avancer de nombreux dossiers. « J’ai fait des engagements et je les ai respectés », soulignait-il en entrevue.

Le Journal a donc épluché l’ensemble de son programme électoral présenté en octobre 2013 ainsi que des communiqués de presse et des articles réalisés juste avant son entrée en poste. Le Journal s’est contenté de retranscrire cette promesse et de relater certaines réalisations en lien avec cette promesse.

Les intervenants réagissent au bilan du maire

Les promesses de Serge Péloquin en 2013

1.Promesses électorales Réalisations
2.Attirer des nouvelles PME et industries Création de la Société de développement économique et embauche d’un commissaire industriel le 20 janvier 2015. Écoparc prévu au budget 2016.
3.Augmenter les projets de construction En 2016, la Ville n’a pas renouvelé sa participation à la campagne onconstruit.ca. Budget prévu de 40 000$ en 2016 pour une campagne de promotion.
4.Favoriser l’implantation d’entreprises de technologies nouvelles 1,5 M$ prévu pour l’Écoparc en 2016. Subvention de 67 500$ prévue au Recyclo-Centre en 2016 pour une usine de traitement des déchets des équipements électriques et électroniques (DEEE).
5.Poursuivre le prolongement du parc Regard-sur-le-Fleuve Prévu dans le projet du quai no 2 et de l’Écomonde d’ici 2017.
6.Poursuivre le développement du quai no 2 Travaux de réaménagement estimés à 4,8 M$ débutés en juillet 2015.
7.Mettre en place un comité indépendant des Fêtes du 375e Corporation des Fêtes du 375e créée en octobre 2014 et directeur général engagé en avril 2015.
8.Définir les grandes orientations des Fêtes et lancer un appel de projets à la population Appel de projets terminé le 30 novembre dernier. Les projets seront analysés en 2016.
9.Initier des alliances stratégiques avec Montréal, qui fêtera son 375e, et élaborer d’éventuels projets communs Visite du maire Denis Coderre et signature d’une entente de partenariat avec Espace pour la Vie en septembre 2014.
10.Stopper les dépenses non prioritaires pour réduire l’endettement La dette de la Ville s’élevait à 53 832 654$ en 2014 comparativement à 55 382 153$ en 2013.
11.Revitaliser et embellir les rues commerciales Création de la Société de développement économique et embauche d’une déléguée au commerce en janvier 2015. Soutien au comité du Party du réveillon du 31 décembre.
12.Régler la poursuite de SDD-Conporec en 100 jours Il aura fallu plus que 100 jours pour régler la poursuite de 22 M$. Une entente hors cour sera signée après les Fêtes.
13.Arrêter les frais de poursuite de SDD-Conporec Les discussions entre les deux parties ont débuté en décembre 2013 ce qui a permis aux frais d’arrêter de s’accumuler. En juillet 2014, ils s’élevaient à 118 394$.
14.Améliorer le service de Taxibus Service accessible le dimanche dès janvier 2014.
15.Créer des rencontres avec les jeunes pour discuter des décisions À ce jour, aucune initiative de ce genre n’a été mise en place.
16.Rassembler les organismes communautaires au même endroit 1. Une grande partie des organismes se trouvent au centre Desranleau depuis le printemps 2013, mais quelques-uns sont encore au Centre communautaire Notre-Dame.
17.Restaurer les maisons patrimoniales Adoption du règlement 2291 en juin 2015 (programme de rénovation des bâtiments ayant une valeur patrimoniale). Au total, la municipalité a déboursé 57 685$ en 2015 alors qu’elle avait prévu une somme de 100 000$
18.Privilégier les projets éligibles aux programmes de subventions provinciales et fédérales 2,9 M$ pour l’Écomonde. Deux autres projets (marché Richelieu et Marina de Saurel) ont reçu des subventions sous l’ancienne administration.
19.Faire entendre la voix de Sorel-Tracy au sein du Québec par ses projets innovants et d’intérêt national Marins turcs (septembre 2014), la stratégie maritime (Écomonde juillet 2015), le transport de matières dangereuses (Comité stratégique sur le transport des matières dangereuses juin 2014), déversement des eaux usées (octobre 2015), présence au sein du comité de l’Union des municipalités du Québec (UMQ).
20.Assurer l’entretien des infrastructures de la Ville 10,3 M$ en immobilisations en 2014 dans plusieurs projets. 41,3 M$ prévus dans le programme triennal d’immobilisations 2015-2017.
21.Favoriser les partenariats public-privé en vue d’accroître le nombre de logements abordables Aucun partenariat public-privé n’a vu le jour. Par contre, le conseil de Ville de Sorel-Tracy a voté un budget de 90 000$ en 2016 pour Habitat Pierre-De Saurel et pour le projet L’Héberge du grand héron.
22.Adapter les transports aux besoins des citoyens et les rendre plus efficaces Transport adapté et Taxibus (comme les autres villes de la MRC). Soutien financier de 80 000$ au CIT Sorel-Varennes.
23.Remettre à l’ordre du jour l’Agenda 21 pour relever les défis du 21e siècle de façon responsable et engagée Deux nouvelles bornes électriques. Subvention à Innosphère solutions durables. Financement de consultations citoyennes pour les Fêtes du 375e et sur les parcs municipaux. Participation participé au programme Changez d’air en 2014 et à la Brigade verte. Soutien au projet Parc éolien Pierre-De Saurel.
24.Devenir la porte d’entrée de la Réserve mondiale de la biosphère du Lac-Saint-Pierre homologuée par l’Unesco Sorties publiques (eaux usées, transport de matières dangereuses).
25.Soutenir le développement de l’industrie touristique 65 342$ versés à la MRC pour une contribution au CLD et son volet touristique en 2014. En 2015, pour le développement économique et touristique, la Ville a versé 97 125$.
26.Redresser l’image de Sorel-Tracy: se repositionner de façon positive, active, prospère et moderne Présence dans les médias nationaux (émission Éric Salvail, à Radio-Canada pour les marins turcs et les eaux usées). Contribution au Party du réveillon et autres fêtes.
27.Mettre en place une dynamique de « Ville active et en santé » Randonnée du maire 2014-2015, accueil des cyclistes et des coureurs pour le Grand Défi Pierre Lavoie en juin 2015, rénovation de l’ancienne gare pour y instaurer le Marché urbain.
28.Soutenir et promouvoir les entreprises d’économie sociale Collaboration au premier gala du Mérite communautaire en 2015, aide aux entreprises comme le Recyclo-Centre.
29.Diversifier l’offre d’activités jeunesse et les rendre accessibles 710 000$ investis dans les parcs et terrains de jeux en 2016 (ex : jeux d’eau).
30. Se positionner comme une escale nautique de premier plan .
31. Rétablir l’ordre et l’harmonie au conseil municipal.
32. Mettre en place une gestion rigoureuse et axée sur le citoyen.
33. Développer avec et pour les aînés une communauté plus solidaire.
34. Assurer la sécurité économique et sociale des aînés vivant une situation précaire.
35. Encourager une vie culturelle accessible et participative.
36. Améliorer la transparence dans la gestion des opérations culturelles subventionnées par la Ville.
37. Mieux planifier l’ensemble des opérations de la Ville et éviter les dépenses en double.
image