8 juin 2021
Serge Beauchemin suggère aux entreprises de la région d’innover
Par: Jean-Philippe Morin

L’entrepreneur Serge Beauchemin a interagi avec les panélistes Luc-André Lussier, Jean-François Villiard et Marilou Chapdelaine. Photo capture d’écran

Le Chantier d’attraction de la main-d’œuvre de Sorel-Tracy et sa région présentait, le 2 juin, un atelier-conférence intitulé « Talents diversifiés : Carburant de performance ». Durant cette activité, l’entrepreneur Serge Beauchemin s’est adressé à plus de 60 participants et à des représentants de 35 employeurs différents.

Publicité
Activer le son

M. Beauchemin a invité les employeurs à remettre, dès maintenant, leurs façons de faire en question, à briser leurs paradigmes historiques et à déployer des changements innovants dans leurs organisations.

« Il faut reconnaître que le marché du travail a changé. Ce n’est pas vrai que les travailleurs cherchent la même chose qu’il y a 20 ans. Les besoins des travailleurs ne sont plus les mêmes et ce n’est pas eux qui doivent s’adapter à vous, c’est vous qui devez vous adapter à eux. […] Il faut que les employeurs se tournent vers l’innovation, et ce, dès maintenant. Innover, c’est approcher un problème commun avec une solution différente », a-t-il dit.

De plus, son message appelait les employeurs de la région à agir davantage en synergie afin de faire des qualités de la région de Sorel-Tracy, un avantage concurrentiel par rapport aux autres régions du Québec. À ses yeux, la région détient tout ce qu’il faut pour tirer son épingle du jeu et favoriser son développement économique.

« Entre Québec et Montréal, il y a une super belle ville sur le bord du fleuve, avec ses îles incroyables. Il y a du sport, il y a des champs, il y a de l’espace et des maisons pas chères. […] Il y a plein d’opportunités chez-vous et vous n’en parlez pas assez. Changez votre attitude et devenez attirants. Aussi, maximisez les talents qui sont déjà sur place et développez-les. […] Vous allez changer votre région! », indiquait-il.

Les trois panélistes Luc-André Lussier, président du conseil d’administration de Lussier Dale Parizeau et aussi du conseil d’administration de Développement économique Pierre-De Saurel, Marilou Chapdelaine CRHA, gestionnaires des ressources humaines de l’entreprise Fromagerie Bel (Bel-Canada) ainsi que Jean-François Villiard, président de l’entreprise Usinage Deux Rives étaient appelés à réagir à chaud.

« Quand un employé vous présente une situation ou une contrainte particulière, [employeurs] cherchez d’abord à dire oui et demandez-lui d’apporter des solutions. […] Pour innover, ça prend du courage, mais ça déstabilise. Par contre, je vous garantis que si vous mettez à profit toutes les têtes de tous les employés pour trouver une solution, ça ne prendra pas beaucoup de temps et ils vont vous la régler la situation », évoque Luc-André Lussier.

Grâce à son atelier de travail durant le segment final, cette activité aura aussi permis de recueillir les besoins précis des employeurs locaux afin de constituer une offre d’activités bien adaptée à la réalité des organisations de la région dans les prochains mois.

image