6 janvier 2016
Sébastien Dupré heureux d’avoir une nouvelle chance avec les Remparts
Par: Jean-Philippe Morin
Sébastien Dupré a été un rouage important des Rebelles l’an dernier. | Photo: TC Média – Pascal Cournoyer

Sébastien Dupré a été un rouage important des Rebelles l’an dernier. | Photo: TC Média – Pascal Cournoyer

Échangé tout juste avant le Jour de l’an des Wildcats de Moncton aux Remparts de Québec, le gardien de but de Sainte-Anne-de-Sorel, Sébastien Dupré, entend profiter de cette chance qui s’offre à lui dans l’une des plus grandes organisations de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ).

Le jeune joueur de 18 ans, repêche en cinquième ronde de la LHJMQ en 2014, a percé l’alignement des Wildcats comme deuxième gardien de but au début de la saison, après une bonne année avec les Rebelles du Cégep de Sorel-Tracy en ligue collégiale division 1. Mais une vilaine entorse à la cheville subie le 25 novembre l’a mis à l’écart du jeu pour quelques semaines. À son retour avec Moncton, il était confiné au siège de troisième gardien.

« En m’échangeant aux Remparts, les Wildcats m’ont offert une belle opportunité de jouer plus souvent et en plus, c’est plus près de chez nous. Je suis complètement remis de ma blessure et je peux aider une équipe qui a participé à la Coupe Memorial l’an dernier », se réjouit-il.

À sa première partie devant le filet des Remparts, Dupré a signé une victoire de 4-3 contre le Drakkar de Baie-Comeau. Il a enregistré 27 arrêts sur 30 tirs.

Avant cet échange, le Sainte-Annois avait une fiche de huit victoires et six défaites, une moyenne de buts alloués de 3,46 et un pourcentage d’arrêts de ,885.

« C’est certain que j’aimerais que ma moyenne de buts alloués baisse et que mon pourcentage d’arrêts augmente, mais en général, je suis plus que satisfait de mes performances jusqu’à maintenant. C’est au-delà de mes attentes. Je travaille fort sur la glace et dans le gym », souligne fièrement le jeune hockeyeur.

Une aide précieuse d’un grand gardien

Échangé le 29 décembre contre un autre cerbère, Julian Galloway, Dupré a rejoint l’équipe à Rimouski le 31 décembre. Il a agi en tant qu’auxiliaire à Callum Booth pour ce match contre l’Océanic, avant de garder les buts le 3 janvier à Baie-Comeau.

Dupré entend profiter au maximum de l’expérience du gardien numéro un de l’équipe, Callum Booth. Ce dernier, qui est plus jeune de quelques semaines que Dupré, a été d’office pendant quelques matchs de séries l’an dernier. Il a aussi été nommé le gardien du mois de décembre dans la Ligue canadienne de hockey.

« Je n’ai pas eu la chance de lui parler beaucoup quand je suis arrivé à Rimouski, mais quand j’ai su que j’allais être le gardien à Baie-Comeau, il m’a beaucoup aidé. Il a été repêché dans la Ligue nationale de hockey (LNH), il agit comme un pro. J’ai beaucoup à apprendre de lui », admet Dupré, qui aimerait obtenir un essai avec une équipe de la LNH.

Toutefois, il ne compte pas s’asseoir sur ses lauriers. « Je veux pousser Callum pour installer une petite rivalité entre nous. Une rivalité sainte, bien sûr, toujours dans le but d’aider l’équipe. Avec l’équipe qu’on a, on pourrait en surprendre plus d’un », conclut-il.

Les Remparts ont une fiche de 23-13-4-0, ce qui est bon pour le septième rang de la LHJMQ. Quant aux Wildcats, ils sont en meilleure posture avec une fiche de 26-10-4-1, bien en selle au troisième rang de la ligue.

image