12 mars 2019
Savoir encadrer des projets
Par: Louise Grégoire-Racicot

Forte d'une expérience de plus de 40 ans dans les médias, dont 37 au journal Les 2 Rives, Louise Grégoire-Racicot écrit une chronique hebdomadaire à propos de sujets régionaux.

On recense diverses façons d’entreprendre. Des motifs différents de le faire. Toujours, les élus doivent savoir bien les accompagner, les encadrer!

La semaine dernière, le conseil municipal de Sainte-Victoire-de-Sorel donnait le feu vert à trois projets citoyens, les accompagnant de sommes modestes (5000 $), oui, mais nécessaires pour les réaliser.

Voilà des projets qui verront le jour à court terme. Et surtout des projets qui émanent de citoyens impliqués dans la vie de la collectivité et désireux d’en améliorer le déroulement.

Probablement que chaque projet correspond à leurs engagements et goûts respectifs et à ceux des groupes qu’ils desservent. Des intérêts qui peuvent varier et toucher tout autant le loisir que le sport ou la culture, la vie des ainés, des jeunes et des familles, la santé, la connaissance, etc.

Ce faisant, en les réalisant, une municipalité ajoute à sa palette d’attraits qui donne à tout résident actuel un complément de services et à tout résident potentiel le choix de la municipalité qui lui convient le mieux et où il entend vivre.

Voilà un bel exemple de ce qui peut ajouter à la vie collective de la municipalité et à l’implication des siens dans son présent et son devenir. Un plus en faveur de l’appartenance au milieu et une contribution additionnelle à sa fierté!

C’est ainsi qu’un conseil municipal, tout en entendant les besoins énoncés et les façons dont il conviendrait d’y répondre, peut partager ses préoccupations et responsabilités avec des bénévoles impliqués. Il peut ainsi dégager du temps pour se consacrer à des projets de plus grande envergure et l’administration de leur municipalité.

Car ils ne sont plus seuls à porter tous les soucis organisationnels de certains compléments de services visant un sain et durable développement de leur milieu.

Voilà une approche dynamique qui devrait en inspirer plusieurs autres!

Le cannabis

La région a longuement connu la production et la distribution illégale de cannabis.

Voilà que le fils d’Alain Chalifoux, Rolland-Pierre, projette d’acheter l’ancienne prison pour la transformer en usine de production et transformation de cannabis.

Une activité légale et encadrée étroitement d’autant que le seul client potentiel de l’entreprise est la Société québécoise du cannabis. Une société d’État.

En promoteur prudent, M. Chalifoux veut s’assurer de l’acceptabilité sociale de son projet. Sa rencontre publique récente avec des citoyens a permis à ces derniers de le questionner et d’exprimer leurs inquiétudes. Somme toute, les mêmes qu’on entend souvent devant tout nouveau projet industriel : le bruit, les odeurs et la circulation générés par une usine de production et l’impact possible de ces opérations sur la valeur de leur maison.

Les réponses du promoteur les ont-ils satisfaits? On le saura vraiment s’ils ne réclament pas un référendum quand il sera question du changement de zonage que la nouvelle vocation du bâtiment pourrait nécessiter.

Mais quel accueil la Ville de Sorel-Tracy réserve-t-elle à ce projet, elle qui a vis-à-vis du cannabis une attitude plutôt fort prudente. Certes, cette usine différera d’un local commercial où la SQDC vendrait du cannabis et le va-et-vient des clients qui s’ensuivra!

Mais quels critères d’autorisation cependant imposera-t-elle? Seront-ils différents de ceux énoncés dans d’autres secteurs d’activité?

Chose certaine, elle se devra de bien justifier sa décision sans rien banaliser. En démontrant clairement que son désir d’attirer investisseurs et emplois ne sacrifie pas pour autant la qualité de vie des siens. Si l’on en croit le promoteur, tout sera sous contrôle. Il appartient au conseil de voir comment de telles implantations se vivent ailleurs et d’en tirer les meilleures conclusions et conditions possibles à poser pour que ce projet ajoute à notre vie collective!

image