14 juin 2018
Sainte-Anne-de-Sorel souhaite avoir un centre municipal multifonctionnel
Par: Julie Lambert

La mairie de Sainte-Anne-de-Sorel pourrait être agrandie pour accueillir un centre multifonctionnel pour les citoyens. (Photo : Pascal Cournoyer)

Le conseil municipal de Sainte-Anne-de-Sorel analyse actuellement les possibilités de construire un centre multifonctionnel annexé à la mairie. La municipalité souhaiterait avoir un lieu de rassemblement qui servirait à l’ensemble de ses citoyens.

Publicité
Activer le son

Son maire, Michel Péloquin, souligne que Sainte-Anne-de-Sorel est une des rares municipalités dans la MRC de Pierre-De Saurel et même au Québec à ne pas posséder cette infrastructure. Un projet pour en avoir une avait déjà été sur la table, mais n’a jamais abouti.

« On n’a aucun endroit où les citoyens peuvent faire des activités. Auparavant, nous avions le sous-sol de l’église, mais un projet de construction pour lequel on avait eu une subvention en collaboration avec la Commission scolaire (CS) de Sorel-Tracy avait été discuté. Mais, pour une raison que nous ignorons, la subvention n’a été donnée finalement qu’à la CS. On s’est donc retrouvé devant rien », explique-t-il.

La salle pourrait être annexée à la mairie de Sainte-Anne-de-Sorel qui a besoin de rénovations. Selon M. Péloquin, cette dernière demande une mise à niveau et un agrandissement puisqu’il y a un manque d’espace.

« La mairie est désuète, c’était un ancien bâtiment trois saisons tout en bois. On manque d’espace, il n’y a pas de voute pour les incendies. On a demandé pour la première étape à une firme de faire des esquisses et d’analyser les coûts ainsi que les besoins de la municipalité afin d’arriver à un projet préliminaire. Par la suite, nous irons à la recherche de financement », assure le maire.

Un contrat d’environ 5 000$ a été octroyé le 4 juin à la firme Un à Un architectes inc. qui procédera à cette analyse dans les prochains mois. « Nous avons une mise à niveau et c’est un projet que j’avais dans ma vision de la municipalité », souligne Michel Péloquin.

Zones inondables

Lors de la même assemblée publique, les membres du conseil ont aussi donné un contrat de près de 6 000$ à la firme GéoMont pour la réalisation de la cartographie dans le cadre de son dossier de gestion de la zone inondable.

« La firme intégrera à une carte les données que nous avons collectées dans les deux dernières années. Nous pourrons être en mesure de les voir visuellement. C’est l’avant-dernière étape pour être capable d’aller de l’avant dans la poursuite de notre demande de modification à la nouvelle carte de la zone inondable », conclut-il.

Selon cette dernière, la majorité du territoire de la municipalité se retrouve en zone inondable 0-2 ans. Il s’agit d’une nouvelle zone où les restrictions sont resserrées. Sainte-Anne-de-Sorel conteste la situation et souhaite enlever l’interdiction d’y faire de nouvelles constructions ou à des agrandissements de résidences.

image