13 mars 2017
Saint-Roch-de-Richelieu conclut une entente avec le Service de sécurité incendie de Saint-Antoine-sur-Richelieu.
Par: Sarah-Eve Charland
Le Service de sécurité incendie de Saint-Roch-de-Richelieu a conclu une entente de partenariat avec celui de Saint-Antoine-sur-Richelieu. | TC Média - Archives

Le Service de sécurité incendie de Saint-Roch-de-Richelieu a conclu une entente de partenariat avec celui de Saint-Antoine-sur-Richelieu. | TC Média - Archives

La municipalité de Saint-Roch-de-Richelieu a conclu une entente entre son Service de sécurité incendie et celui de Saint-Antoine-sur-Richelieu afin d’améliorer l’efficience des interventions sur les deux territoires.

« Même si cela ne nous empêchera pas de faire appel aux services de l’extérieur, cela nous permet de nous entraider. Nous croyons qu’à long terme nos citoyens en bénéficieront », explique le directeur général de Saint-Roch-de-Richelieu, Reynald Castonguay.

Le 9 mars dernier, les maires et directeurs généraux des deux municipalités ont signé une entente de partenariat entre leur Service de sécurité incendie respectif. Cette entente se terminera le 31 juillet 2018.

Les municipalités espèrent atteindre les objectifs ministériels concernant le schéma de couverture de risque, notamment sur la force de frappe sur les lieux d’une intervention d’urgence.

Les municipalités s’engagent à fournir leur personnel et les équipements de leur service respectif de sécurité incendie à la municipalité en demande.

Les deux Services de sécurité incendie effectueront notamment des pratiques conjointement. Ces pratiques pourront être organisées en alternance dans les deux casernes.

« Les équipes vont mieux se connaître et connaîtront mieux les équipements. Ça va faciliter les temps de réponse », poursuit M. Castonguay.

À ce jour, M. Castonguay n’était pas en mesure d’estimer le nombre d’intervention auxquelles Saint-Roch-de-Richelieu a fait appel à des services de l’extérieur.

« Cela devrait nous coûter moins cher. On aura une meilleure idée après une année de service », conclut-il.

image