7 mai 2020
Saint-Robert veut le maintien de la vitesse à 70 km/h sur le boulevard Fiset
Par: Sébastien Lacroix

Le maire Gilles Salvas s’oppose à la réduction de vitesse à 50 km/h proposée par la Ville de Sorel-Tracy. Photothèque | Les 2 Rives ©

Saint-Robert a adopté une résolution qui va à contresens de la demande de la Ville de Sorel-Tracy de réduire la vitesse à 50 km/h sur le boulevard Fiset à partir du boulevard Poliquin jusqu’aux limites de la municipalité voisine. Une requête qui avait d’ailleurs suscité énormément de réactions sur les réseaux sociaux.

Publicité
Activer le son

Le conseil municipal de Saint-Robert a en effet demandé, dans une résolution adoptée unanimement, au ministère des Transports du Québec (MTQ) de plutôt maintenir la limite de vitesse à 70 km/h. Les élus jugent qu’une réduction pourrait occasionner une circulation plus lente sur la route 132 sur le territoire de la municipalité de Saint-Robert.

D’autant plus que le tronçon de route est un axe important pour toute la circulation provenant de l’est et du sud de la région, fait valoir le maire et préfet de la MRC de Pierre-De Saurel, Gilles Salvas, en plus d’être « un lien indispensable au développement économique et touristique de la région ».

C’est d’ailleurs pourquoi l’extrait du procès-verbal de la séance du 4 mai, qui a été envoyé à l’ensemble des municipalités et aux médias de la région, comprend également une demande d’entretien de la chaussée du boulevard Fiset.

Le conseil municipal de Saint-Robert, qui avait déploré la situation, l’automne dernier, revient à la charge en soulignant l’état pitoyable de la chaussée du boulevard Fiset, entre la limite de Saint-Robert et le boulevard Poliquin. Les élus demandent au MTQ de voir à l’amélioration de la chaussée puisque la sécurité des utilisateurs est mise en cause.

Rappelons qu’en 2020-2021, le MTQ compte procéder seulement à la préparation des travaux du tronçon le plus problématique, entre le rang Sainte-Thérèse et la rivière du Pot-au-beurre. Ce n’est que l’an prochain que le chantier majeur d’asphaltage est prévu dans la programmation des investissements routiers qui a été annoncée cet hiver.

image