21 novembre 2019
Saint-Robert installe un dos d’âne, puis le retire un an plus tard
Par: Sébastien Lacroix
Les mêmes citoyens ont demandé l'installation, puis le retrait d'un dos d'âne à un an d'intervalle.
Photo Deposit

Les mêmes citoyens ont demandé l'installation, puis le retrait d'un dos d'âne à un an d'intervalle. Photo Deposit

Après avoir fait installer un dos d’âne sur la rue Principale côté ouest à la demande des citoyens du secteur, la Municipalité de Saint-Robert l’a finalement enlevé au début de mois de septembre… à la demande des mêmes citoyens.

Publicité
Activer le son

Une pétition d’une trentaine de signataires avait en effet été déposée au printemps 2018 pour réclamer l’installation d’un dos d’âne alors que des citoyens se plaignaient de la vitesse. Un peu plus d’un an plus tard, une autre pétition était déposée, cette fois pour réclamer son retrait. « Ce n’est pas le même initiateur, mais sur les 30 noms, il y en avait peut-être 28 qui ont signé pour dire : ôtez-le », raconte le maire de Saint-Robert, Gilles Salvas.

Heureusement, le dos d’âne n’avait pas été asphalté. Comme on souhaitait d’abord mesurer ses effets, c’est un dos d’âne portatif en caoutchouc cloué sur la voie publique quiavait été installé. La Municipalité l’a donc conservé en vue de le réinstaller s’il y a des demandes dans d’autres rues.

Dans le cas de celui de la rue Principale côté ouest, il était devenu un irritant pour le voisinage. D’autant plus qu’il avait été installé aux limites de la zone 80 km/h et de 50 km/h. Si bien que les résidents devaient endurer des bruits d’accélération, de freinage et parfois même de crissage de pneus.

image