17 mars 2016
Saint-Ours aura son centre culturel
Par: Louise Grégoire-Racicot
Le centre culturel aura pignon sur rue d’ici quelques mois tout près de l’église de Saint-Ours. | Photo TC Média - Pascal Cournoyer

Le centre culturel aura pignon sur rue d’ici quelques mois tout près de l’église de Saint-Ours. | Photo TC Média - Pascal Cournoyer

La Ville de Saint-Ours se dotera d’un centre culturel que son conseil compte bien loger cette année à la place de l’hôtel de ville dont elle déménagera les pénates dans l’ancienne caisse Desjardins sous peu. Elle a déjà reçu en subventions 91 000$ des 120 900$ nécessaires pour y aménager un monte-personnes.

Publicité
Activer le son

Ces subventions originent de deux sources: 45 890$ du gouvernement fédéral et 45 078$ du Pacte rural. La Ville injectera pour sa part 30 000$.

Le projet

Le maire Sylvain Dupuis parle de ce projet avec enthousiasme.

« On continue à attacher ce dossier d’une maison de la culture où on pourrait tenir des expositions, installer la bibliothèque et un centre de documentation et y présenter des mini-spectacles. Il y aura là bien des éléments à faire découvrir, complétant ainsi notre offre touristique tout en accommodant les nombreux organismes fort actifs de notre milieu. »

Un monument historique

Le bâtiment, qui a été construit en 1882 tout à côté de l’église, au 2540 Immaculée-Conception, a d’abord abrité le presbytère de la paroisse.

« Ce joyau a été cité comme monument historique en vertu de la loi sur les biens culturels en 2012. Il est en plein cœur de la municipalité », explique M. Dupuis.

Tous ses caractères patrimoniaux ont été étroitement conservés, rappelle le maire, qui a par ailleurs souligné qu’il faudra injecter de l’argent au fil des ans dans ce projet de façon à y accommoder le plus grand nombre.

Plusieurs organismes bénévoles sont fort actifs dans la municipalité, travaillant à la promotion de la culture et des arts de toute sorte, dit-il. « Nous voulons leur offrir un lieu stimulant, rassembleur et fonctionnel afin qu’ils puissent offrir leurs activités à l’ensemble de la population. »

« La Ville compte ainsi regrouper les différents organismes sous un même toit afin de favoriser l’échange et créer une synergie entre les organismes culturels et la Ville », peut-on lire dans la présentation de son projet pour l’obtention d’une subvention du Pacte rural.

C’est d’ailleurs dans le cadre de sa politique « Municipalité amie des aînés » que le conseil a résolu d’installer un monte-personnes dans ce centre, donnant ainsi accès à tous à chacune des activités qui s’y tiendront.

image