18 mai 2018
Saint-Aimé veut un clignotant à l’intersection de la route 239 et du rang Saint-Thomas
Par: Sarah-Eve Charland

Le conseil municipal de Saint-Aimé a pris plusieurs décisions lors de la séance ordinaire du 7 mai. (Photo : archives)

La municipalité de Saint-Aimé a déposé une demande auprès du ministère des Transports afin d’ajouter un feu clignotant à l’intersection de la route 239 et du rang Saint-Thomas.

Les élus ont constaté plusieurs accrochages à cet endroit au cours des dernières années. Quelques accidents graves survenus récemment ont incité les élus à se pencher sur la question. À l’heure actuelle, la limite de vitesse sur la route 239 s’élève à 90 km/h alors qu’un arrêt est placé sur le rang Saint-Thomas.

Un miroir routier sera installé pour augmenter la visibilité

Toujours dans une optique de sécurité, les membres du conseil municipal ont aussi accepté l’achat d’un miroir routier convexe de 36 pouces. Il sera installé sur le rang Saint-Yves au coin de la route 239. Selon le maire de Saint-Aimé, Denis Benoit, la visibilité y est réduite en raison d’une courbe. Pour le moment, aucun accident n’a été répertorié à cet endroit. La municipalité a déboursé un montant de 258,31$ pour cet achat.

La croix de Thiersant sera remise à neuf

La croix au coin des routes 235 et 239 sera remplacée. Cette dernière était brisée. Les élus ont octroyé un contrat de service à Soudure Éric Parent afin de fabriquer une nouvelle croix d’aluminium au montant de 2 849,40$, plus taxes. La nouvelle structure devrait être installée d’ici la fin juin. La municipalité prévoit y faire un aménagement paysager.

Des travaux seront effectués sur le rang Saint-Charles

La municipalité a aussi octroyé un contrat de pavage aux Entreprises Cournoyer Asphalte Ltée sur le rang Saint-Charles pour de la réparation de chaussée à quelques endroits. Les travaux devraient être réalisés d’ici la fin juin et devraient s’élever aux alentours de 6 000$.

image