27 mars 2020
RTFT réduit son personnel au minimum sur le site
Par: Sébastien Lacroix
Rio Tinto Fer et Titane a réduit au mininum ses activités.
Photothèque | Les 2 Rives ©

Rio Tinto Fer et Titane a réduit au mininum ses activités. Photothèque | Les 2 Rives ©

Tel que demandé par le gouvernement du Québec, Rio Tinto Fer et Titane a été autorisé à continuer ses activités, mais à les réduire au minimum. Puisque comme dans bien des complexes industriels, il était impossible pour l’entreprise de cesser complètement ses opérations.

Publicité
Activer le son

Dans le cas de RTFT, ce sont les fours qui ne pouvaient pas être arrêtés puisqu’ils doivent être sans cesse alimentés. Sans quoi ils seraient endommagés de façon permanente.

L’entreprise a donc été autorisée à poursuivre ses activités, mercredi dernier, afin de garantir la sûreté et la sécurité du personnel, la continuité des opérations et l’intégrité des actifs.

Toutefois, à compter de jeudi, les activités du Centre de technologie ont été suspendus jusqu’au 13 avril. Comme tous les autres cadres et employés de bureau dont la présence sur le site n’est pas essentielle, les employés du Centre de technologie passeront en télétravail. À Sorel-Tracy, cette mesure concerne environ 85 % des cadres.

De plus, la présence d’entrepreneurs sur les installations sera limitée au maintien des opérations.

Rio Tinto Fer et Titane a mis en place plusieurs mesures pour s’assurer qu’il n’y ait pas de propagation dans l’usine, dont la prise de température des personnes entrant sur le site, la fermeture de la cantine principale et la mise en place de mesures d’hygiène supplémentaires dans tous les espaces communs.

Le Centre de technologie a également produit 300 litres de désinfectant pour les mains qui serviront à protéger les travailleurs, tout en réduisant la pression sur la demande locale.

Depuis le début de la crise, les employés qui rentrent d’un voyage à l’étranger ou qui présentent des symptômes ont l’obligation de demeurer 14 jours à la maison et d’aviser leur gestionnaire.

Les cadres doivent également faire du télétravail et toutes les rencontres en personne qui ne sont pas essentielles, incluant les visites, ont été reportées.

image