26 mars 2020
RTFT produit son propre désinfectant pour les mains
Par: Sébastien Lacroix
Simon Roy, du Centre de technologie, avec le précieux produit.
Photo gracieuseté

Simon Roy, du Centre de technologie, avec le précieux produit. Photo gracieuseté

En réponse à une pénurie locale de désinfectant pour les mains, une équipe du Centre de technologie de Rio Tinto Fer et Titane (RTFT) est parvenue à produire 300 litres de ce précieux produit dans les installations de Sorel-Tracy pour aider à lutter contre la COVID-19.

Publicité
Activer le son

Les chercheurs du complexe métallurgique ont développé une formule basée sur les spécifications de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) afin de protéger les travailleurs, en plus de réduire la pression sur les stocks de désinfectants.

Rio Tinto envisage maintenant de rendre disponible à ses autres sites le produit développé à Sorel-Tracy afin de contribuer à réduire la demande de ses installations sur les différentes communautés locales où elle opère.

« Nos chercheurs ont tenu à mettre leurs connaissances à profit pour contribuer aux efforts déployés dans le monde entier pour répondre à la COVID-19 », a souligné le vice-président Technologie chez RTFT, Didier Arseguel, par voie de communiqué.

Rappelons que le Centre de technologie de Rio Tinto Fer et Titane est normalement dédié à améliorer le traitement du dioxyde de titane et à la mise au point de métaux et de poudres spécialisés pour une large gamme d’utilisations allant des pièces mécaniques complexes pour les voitures et les avions en passant les équipements médicaux et les pigments pour la peinture.

image