28 juillet 2015
Rouler à travers le Québec pour donner de l’espoir
Par: Sarah-Eve Charland
Le maire de Sorel-Tracy a fait don du drapeau de la Ville au cycliste. Sur la photo : le conseiller Alain Maher, le maire Serge Péloquin, Sylvain Bérubé et le conseiller Jocelyn Mondou. | TC Média - Sarah-Eve Charland

Le maire de Sorel-Tracy a fait don du drapeau de la Ville au cycliste. Sur la photo : le conseiller Alain Maher, le maire Serge Péloquin, Sylvain Bérubé et le conseiller Jocelyn Mondou. | TC Média - Sarah-Eve Charland

Sylvain Bérubé souhaite redonner l’espoir à ceux qui l’ont perdu en parcourant le Québec à vélo dans le cadre de sa randonnée de l’espoir. Il a commencé son périple à Sorel-Tracy le 28 juillet.

Il y a cinq ans, M. Bérubé, originaire de Saint-Jean-sur-Richelieu, apprend qu’il est atteint du VIH. Même s’il est marié à une femme et a deux enfants, il est victime de préjugés.

« Il y encore beaucoup de tabous encore aujourd’hui. C’est ce qui m’a amené à faire quelques tentatives de suicide. Le plus difficile est de trouver de l’aide dans les organismes », explique-t-il.

C’est pour cette raison qu’il met sur pied le site Internet donnezausuivant.org où tous les organismes du Québec sont répertoriés par région. « J’ai trouvé un sens à ma vie : donner au suivant. »

L’année dernière, il a entamé pour la première fois sa randonnée de l’espoir. Il a parcouru 1500 km à travers le Québec pour faire la promotion du site Internet. Il retente l’expérience cette année en parcourant à nouveau 1500 km.

« C’est tout un défi. Si c’était facile, ça ne serait pas un défi. Je ne demande rien sauf une écoute. Je m’arrête dans la plupart des grandes villes pour donner des conférences et donner de l’information », ajoute-t-il.

Son départ a eu lieu à Sorel-Tracy. Il devrait se diriger à Québec, au Lac-Saint-Jean, à La Tuque, à Shawinigan et terminer son voyage à Montréal.

image