19 juin 2017
Rochon trace le bilan de la dernière session parlementaire
Par: Louise Grégoire-Racicot
Le député péquiste Sylvain Rochon.

Le député péquiste Sylvain Rochon.

Le député Sylvain Rochon trace un bilan positif du travail qu’a fait son parti au cours de la dernière session. Pour Richelieu, il l’a fait en concertation avec les acteurs locaux, dit-il.

Il rappelle l’écho donné au Salon Bleu, à la mobilisation citoyenne autour de l’obtention du bronchoscope Ebus à l’Hôtel-Dieu de Sorel.

« J’ai été suffisamment persuasif pour que le ministre de la Santé en autorise l’achat. Un comité local de liaison santé, que la MRC a souhaité que je préside, monte la garde et prépare déjà d’autres croisades que nous aurons collectivement à mener. »

Il rappelle aussi l’agrandissement de l’école de Saint-Roch-de-Richelieu, après une bataille menée par la municipalité, la commission scolaire, les parents, les profs et lui.

Il se réjouit d’avoir su obtenir du ministre Laurent Lessard, le feu vert et le financement très attendus de la seconde phase de l’initiative agroenvironnementale Vision Lavallière 2025.

« Nous avons également tissé, avec les PME, des liens qui nous permettent de saisir finement leurs défis et de les aider. L’État doit soutenir le développement local. Il ne faut pas moins d’État. Il faut mieux d’État », martèle-t-il.

Un comité de développement initié par la MRC Pierre-De Saurel et auquel il participe a aussi initié une opération de consultation et de concertation Un plan de développement en découlera, en phase avec les attentes citoyennes, note-t-il.

Il applaudit le fait que son parti ait obtenu l’aide alimentaire dans les écoles, une révision à la baisse de la taxe foncière agricole et le maintien du crédit d’impôt solidarité pour les aînés.

Enfin, il rappelle qu’avec son collègue Sylvain Gaudreault, porte-parole en environnement et en énergie, ils se sont opposé à la fracturation hydraulique et à Énergie Est.

image